Nos conseils scolaires catholiques vont échanger avec la Belgique

Ce 20 février à Spa en Belgique: assis, Étienne Michel, directeur général du SéGEC belge, et Johanne Lacombe, présidente du CECCE ontarien, avec Jean Magny, surintendant de l’éducation du CSDCCS, Lyse-Anne Papineau, directrice de l’éducation du CSCNO, Réjean Sirois, directeur de l’éducation du CECCE, et Jean Lemay, président de l’AFOCSC.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les huit conseils scolaires catholiques de langue française de l’Ontario et quatre maisons diocésaines de l’enseignement belges vont développer un ensemble d’activités éducatives où chacun sera appelé à échanger et à partager ses expériences, ses connaissances, ses méthodes d’enseignement ainsi que son matériel pédagogique.

La convention a été signée lundi à Spa, en Belgique.

«Nos institutions scolaires, unies par la foi catholique et la langue française, pourront bénéficier de cette belle possibilité de partage et d’enrichissement de l’expérience scolaire», a commenté Melinda Chartrand, présidente du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS). «Nous sommes heureux de pouvoir prendre part à cette entente qui permettra d’élargir l’offre de programmes et services au sein de nos 58 écoles.»

Ce partenariat s’adresse aux écoles élémentaires et secondaires, et vise concrètement à:

soutenir l’apprentissage et l’enseignement catholique de langue française et permettre une compréhension des cultures respectives;

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

promouvoir une meilleure connaissance et une meilleure compréhension de nos systèmes éducatifs respectifs;

donner au personnel des conseils scolaires des écoles catholiques de l’Ontario et des instituts belges l’occasion d’enrichir leur formation professionnelle;

favoriser le partage d’expertise, d’appuie-conseil et la collaboration en matière de gestion et de livraison des programmes d’études et de services aux élèves;

permettre aux élèves des occasions de séjour d’études à titre d’étudiants internationaux.

On encouragera les enseignants à participer aux programmes de mobilité internationale existants ou à développer des échanges. Les enseignants pourront également participer à des activités de formation et partager leurs réflexions sur des thèmes en lien avec la pédagogie, les résultats scolaires et les pratiques innovantes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les nouvelles technologies permettront de faciliter ces échanges et discussions et seront privilégiées autant que possible entre les deux pays.

Cette entente donnera également l’opportunité aux élèves franco-ontariens de participer à des échanges étudiants dans des institutions d’enseignement belges et d’accueillir des étudiants belges en Ontario. Ces expériences hors du commun veulent permettre aux élèves de «s’ouvrir sur le monde, développer leur compréhension de la francophonie internationale, acquérir des compétences professionnelles et interculturelles».

Près de 60% des étudiants belges francophones fréquentent une école secondaire catholique. En mai, une délégation de la Belgique viendra participer à un réseau de directions d’écoles sur la gestion d’amélioration des écoles.

Le site Internet du Secrétariat général de l’enseignement catholique en communautés françaises et germanophones de Belgique affiche deux vidéos sur la nouvelle convention et sur la Communauté d’apprentissage professionnelle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur