N’imprimez pas tout de suite votre fusil

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’idée que les imprimantes 3D puissent servir à fabriquer des fusils a suffisamment frappé l’imagination pour que la justice s’en mêle.

Aux États-Unis, pourtant le pays des amoureux des armes, le département d’État a ordonné le 10 mai à une compagnie de retirer de son site les plans. Il ne faudra pas beaucoup de temps pour qu’au nom de la liberté d’expression, des internautes ne distribuent ces documents gratuitement.

Mais le geste témoigne du malaise: selon un blogueur du magazine Forbes qui avait eu le temps de tester la recette, le fusil, une fois «imprimé», fonctionne réellement et ne s’use pas aussi vite que ses critiques le prédisaient. Il en coûte tout de même 8000 $ en matériaux pour s’en fabriquer un.

Quelque 100 000 personnes ont téléchargé les plans pendant le bref moment où ils ont été en ligne sur le site de la compagnie Defense Distributed.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur