Nicholas et son Iron Man géant

Une statue de 17 pieds de haut devant la maison des Desjardins à Brampton

Nicholas Desjardins a construit de ses mains un géant Iron Man devant chez lui à Brampton. (Photo: Sandra Dorelas)


30 octobre 2017 à 11h00

Si vous passez dans le secteur de Heart Lake, à Brampton, vous pourriez être surpris d’y voir un monument géant ayant la forme du super-héros Iron Man.

Ça n’est pourtant pas si surprenant pour les résidents du quartier. L’année passée, à pareille date, un énorme dragon bleu était exposé sur le terrain avant de la famille Desjardins.

Secret de polichinelle

C’est samedi, il est à peine 6 heures du matin. Alors que la plupart des gens dorment encore, Nicholas est déjà à l’œuvre et travaille sur son nouveau projet qu’il avait pris soin jusqu’ici de garder caché dans sa cour arrière pour un effet de surprise.

Ce qui pouvait être un secret pour plusieurs, n’en est pourtant pas un pour les personnes qui habitent le secteur.

Sa statue d'Iron Man quelques jours avant l’Halloween. (photo: Sandra Dorelas)
Sa statue d’Iron Man quelques jours avant l’Halloween. (photo: Sandra Dorelas)

Une tradition

Depuis le mois d’août, on pouvait déjà voir des palettes de bois s’accumuler devant la résidence des Desjardins. Chaque année pour l’Halloween, durant ses temps libres, il construit de ses mains une structure en bois plus grande que nature.

Tout a commencé il y a quatre ans, alors que l’homme de 36 ans a décidé de raviver l’esprit des Fêtes dans la communauté. «Au fil des années, en faisant le tour du quartier, je remarquais que personne ne faisait plus grand chose pour les enfants, alors j’ai décidé de fabriquer quelque chose de spéciale», a-t-il confié à L’Express.

Comme dans un casse-tête

Charpentier de métier, Nicholas sait en plus recréer de gigantesques figures sans schéma ni plan. C’est à coups d’essais et d’erreurs qu’il parvient à façonner ses structures.

«J’aime me mettre au défi et voir ce que je suis capable d’accomplir», explique-t-il.

Pour ce faire, l’artisan ramène chez lui autant de palettes de bois qu’il lui est possible de trouver sur son lieu de travail. Ensuite, il défait les planches en plus petits morceaux pour les assembler et former la pièce finale comme dans un casse-tête.

Des enfants viennent admirer l’Iron Man de Nicholas à Brampton. (Photo: Sandra Dorelas)
Des enfants viennent admirer l’Iron Man de Nicholas à Brampton. (Photo: Sandra Dorelas)

 

Un esprit d’appartenance

Nicholas est fier de l’esprit d’appartenance qu’il a apporté à Heart Lake. Dans les environs de l’intersection de Bay Crest et Peterson,  son Iron Man de 17 pieds de haut rassemble les gens. Les automobilistes font un détour exprès pour prendre la photo du personnage.

Sur leur route vers l’école, les élèves prennent un moment pour s’arrêter et admirer le super-héro au costume rouge et or, en plus près d’une dizaine de membres de la communauté ont aidé à transférer la statue de la cour arrière au terrain avant de la maison.

Plus qu’un loisir

C’est pourtant ni pour la gloire ni pour l’argent qu’il le fait. Sa motivation lui vient plutôt du désir d’être un véritable artiste capable de mettre sur pied des œuvres d’art uniques et originales. L’artisan caresse le rêve de devenir un artiste reconnu dans le monde.

«J’aimerais un jour qu’on m’envoie à Times Square, à New York, pour fabriquer une sculpture de façon spontanée.»

Même si plusieurs souhaiteraient voir la création de Nicholas demeurer sur place pendant un temps, d’ici la fin du mois de novembre, il n’y aura plus aucune trace de la structure sur le terrain des Desjardins.

Nicholas Desjardins avait construit pour l’Halloween 2016 un dragon bleu. (photo: Sandra Dorelas)
Nicholas Desjardins avait construit pour l’Halloween 2016 un dragon bleu. (photo: Sandra Dorelas)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Suer pour rester en santé

santé
Recherche et activité physique : un demi-siècle de médecine préventive
En lire plus...

La schizophrénie du placenta

On savait déjà que les sources de la schizophrénie étaient en partie génétiques. Et une hypothèse veut depuis longtemps que des complications pendant la...
En lire plus...

16 juin 2018 à 7h00

High Park, un espace de verdure au cœur de la ville

High Park
Toronto est une ville bruyante et animée. Mais ne la jugez pas trop vite. Il est possible d’y trouver de vrai trou de verdure...
En lire plus...

15 juin 2018 à 17h00

Un pavillon des saveurs francophones à la FrancoFEST de Hamilton

FrancoFEST Hamilton
Le Couleur, Céleste Lévis, Jacobus, Claude Bégin, Jamie Adkins...
En lire plus...

15 juin 2018 à 15h00

ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL

Mon Avenir - AFFICHAGE INTERNE ET EXTERNE ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL École secondaire catholique Jean-Vanier, Welland Poste syndiqué permanent à temps plein (1,0) – 10 mois par année CONCOURS 19-AC-01 Le Conseil scolaire...
En lire plus...

Services dans le quartier de Malton

Acces employment - The Learning in Our Neighbourhood (LION) program, focuses on strengthening families by connecting neighbours to each other and their community. By knowing their neighbours and their neighbourhood, children and...
En lire plus...

Une pièce touchante autour de la pole dance

Sara
Sara, de Magalie Bazinet, au Red Sandcastle du 20 au 23 juin
En lire plus...

15 juin 2018 à 9h00

Faire le ménage, aussi dangereux que de fumer

nettoyeurs
L'équivalent d'un paquet par jour pendant 20 ans chez les femmes de ménage
En lire plus...

Détox : faut-il interdire le mot dans la publicité ?

En Grande-Bretagne, l’organisme en charge de réglementer la publicité a décrété en mai qu’une compagnie n’avait pas le droit d’utiliser le mot « détox...
En lire plus...

15 juin 2018 à 7h00

L’équipe de nouvelles #ONFR perd trois de six journalistes

Suppression postes tfo
Dans une 3e ronde de compressions depuis 2016, le Groupe Média TFO aurait éliminé 37 postes au sein de ses services phares : le magazine 24.7, le...
En lire plus...

14 juin 2018 à 17h40

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur