Mythes et réalités des croisières Disney

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les publicités de Disney font miroiter des expériences mémorables. Au-delà des annonces mythiques, quelles sont les réalités des croisières Disney? Il y a tant d’activités à bord qu’il faut prendre le temps d’établir un plan de match.

Même si c’est Disney, et donc bien organisé et souriant, il faut composer avec la densité des passagers sur un navire qui en abrite 4000. Les premières journées sont intenses, alors qu’il faut apprendre tous les systèmes et que les enfants s’acclimatent à cet environnement survolté.

Nous avons fait sur le Disney Dream une croisière de trois nuitées, fort pratique pour tant de gens qui manquent de temps. Mais, honnêtement, mieux vaut faire une croisière de 4 ou même 7 nuitées – après quelques jours, on connaît bien un navire et on commence à vraiment profiter de tous ses attraits.

On a aimé…

Les clichés positifs ne manquent pas quand les gens parlent des expériences Disney. Voici des points positifs auxquels on pense moins :

• Disney utilise les plus hautes technologies de communication; les enfants sont donc surveillés comme dans un film de science-fiction. Leur bracelet à l’effigie de Mickey permet d’accéder à leur profil, et un système de reconnaissance faciale les identifie même sans bracelet!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

• Le service dans les restaurants est époustouflant. Les serveurs sont formés pour faire face à tout, même à faire rire des enfants boudeurs!

• Les adultes des croisières Disney sont nettement plus jeunes que ceux des croisières habituelles. Les passagers qui viennent sans enfants évoluent donc dans un environnement dynamique. Et ils peuvent profiter des nombreux espaces (piscine, spa, clubs de nuit, etc.) réservés aux 18 ans et plus.

• Le lobby de ce palace flottant comporte un lustre fabuleux qui symbolise l’environnement art déco du Disney Dream. Ce décor rétro est habilement fusionné aux mille et un clins d’œil à la souris aux grandes oreilles.

Par contre…

• Les piscines et les ponts où on prend des bains de soleil en famille sont petits – on se sent à l’étroit.

• Et quand les shows d’animation à l’américaine sont lancés, ça peut devenir envahissant.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

• En outre, des films de Disney sont projetés en continu à la piscine et les trames sonores sont bruyantes.

• La piscine et la terrasse de l’espace des 18 ans et plus sont aussi plutôt petites.

Interdit aux parents

Les espaces Disney interdits aux parents sont légendaires auprès de ceux qui rêvent de relaxation. Ils permettent à chaque génération de prendre son pied: les enfants disposent de jeux très avancés et de gentils moniteurs, alors que les parents libérés peuvent aller au restaurant, au spa, au bar.

Le système fonctionne bien. L’appréhension, en fait, est du côté des enfants! Ils peuvent se sentir un peu abandonnés au début, alors que les parents savent que les jeunes sont tout à fait en sécurité. On prête même aux parents des téléphones portables avec lesquels on peut les rejoindre en tout temps…

Les cabines

Notre cabine était une Verandah Stateroom. Elle logeait très confortablement quatre personnes – un rideau épais séparait les adultes des enfants.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Outre l’agréable véranda, la cabine était décorée avec goût. Elle était si spacieuse qu’on se croyait plus à l’hôtel que sur un navire.

La salle de bain double, une autre spécialité Disney, est pratique pour les familles. Et les produits de toilette reflètent la qualité de l’hébergement.

Questions d’argent

Comment éviter des coûts cachés? Que faut-il ajouter au budget pour vivre l’expérience promise? En fait, toutes les activités de rêve qu’on voit dans les annonces (kids club, feux d’artifice, glissades d’eau, rencontres avec les personnages Disney, etc.) sont comprises dans le prix de base, sans supplément. Ce qui n’est pas inclus est plus subtil et parfois étonnant.

On prévoira 144 $ de pourboires au terme d’une croisière de trois nuitées pour quatre personnes.

La garderie It’s a Small World, pour les poupons de moins de trois ans, coûte 9 $ l’heure. Cela semble juste puisque la croisière des tout-petits coûte moins cher.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toute la nourriture est incluse, sauf le pop corn distribué devant les salles de spectacle au coût de 7 $.

Manger aux restaurants gastronomiques réservés aux adultes coûte moins cher qu’avec d’autres compagnies de croisières (20$ par personne au Palo). Et on peut apporter autant de vin qu’on veut sur le bateau (à consommer dans la cabine, ou dans un restaurant avec un frais de bouchon de 20$) alors que d’autres compagnies limitent la quantité de vin qu’on peut embarquer.

On peut voir gratuitement les primeurs Disney en 3D au superbe cinéma du navire. Les films Disney sont gratuits dans les cabines, ce qui s’est avéré providentiel au moment de faire les bagages…
Il n’y avait pas d’excursion payante lors de notre croisière, puisque la seule escale était Castaway Cay. Tous les services sur l’île (club pour enfants, grand barbecue sur la plage, glissades d’eau et chaises longues) sont inclus.

Disney Cruise Line propose parfois un rabais de 20% aux Canadiens. Des tarifs spéciaux sont également offerts au départ de Port Canaveral ou de Miami.

Avant de partir, on peut facilement obtenir un planificateur de croisière sur le site de la Disney Cruise Line. Une fois sur le navire, on trouvera chaque soir un journal de bord (le Personal Navigator) dans notre cabine, qui affiche l’horaire des activités du lendemain. C’est un bon moment pour planifier la prochaine journée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Renseignements

Les tarifs et les activités sont clairement indiqués sur disneycruise.disney.go.com. On peut aussi composer le 1 800 951-3532 (renseignements enregistrés en anglais et en espagnol).

Benoit Legault était un invité de la Disney Cruise Line. Il a effectué une «3-day Bahamian Cruise» au départ de Port Canaveral (Floride) avec sa compagne Marie-Ève Draper et ses garçons de 6 et 9 ans, Thomas et Charlie.

Merci à Aurélie Resch et Nathalie Prézeau qui ont guidé nos recherches sur les croisières Disney!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur