Mouton Noir à la recherche de partenaires

Rencontre avec Mélanie Guillaume et Laurent Guérin

Mouton Noir: Laurent Guérin au piano et Mélanie Guillaume au chant. Photo: Mouton Noir.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Du slam, des textes percutants, le tout avec du piano et de la guitare: le duo de slam francophone Mouton Noir présentait ce samedi 16 novembre son spectacle bilingue Dessine-moi un mouton.

Leur prestation, liant lectures d’histoires et chansons, s’est déroulée dans une ambiance intimiste grâce à Artery, une plateforme permettant d’organiser des événements dans des maisons privées.

Le groupe est actuellement à la recherche de partenaires pour son premier album.

Spectacle romancé

Le duo, composé de Mélanie Guillaume et de Laurent Guérin, nous a présenté quelques morceaux: Petit Prince, qui est leur premier titre, Léa, Ta sale excuse, Sœurs de cœur, La part de l’ombre, Alchimie, J’oublierais pas, Inoubliable et Mouton Noir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Installées dans d’agréables fauteuils, une vingtaine de personnes étaient présentes pour écouter les chansons en français et les lectures en anglais d’un conte plein de poésie. Le conte écrit par Mélanie servait à introduire les chansons de façon romancée.

Rencontre à Franc’Open Mic

Mélanie, conceptrice de sites web, et Laurent, travaillant dans les médias depuis 30 ans, se sont rencontrés il y a un an au Rivoli, sur une scène de Franc’Open Mic.

Les deux artistes se sont bien trouvés: tandis que Mélanie écrit les textes, Laurent y pose ses notes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Après  Petit Prince, «on en a fait un deuxième, on en a fait un troisième et puis on ne s’est jamais arrêtés», explique Mélanie. «Et un jour on s’est dit qu’on devrait faire quelque chose avec tout ça: un groupe.»

De l’ombre à la lumière

Le nom du groupe, Mouton Noir, est à l’origine d’un constat chez les deux artistes: le sentiment parfois d’être différents, et de ne pas avoir trouvé leur place dans ce monde.

«On est des artistes, on est des émotifs, on prend souvent les choses en pleine figure, et de là parfois on se sent un peu exclus», confie Laurent. «On se sent comme des éléments à part, comme des éléments rejetés: des moutons noirs.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour autant, il explique qu’ils ont eu envie de «transformer ça en lumière», à travers des chansons «coups de poing» pour «faire réagir le public» sur ce qui les révolte.

Un premier album en préparation

Après un an d’aventure et une quinzaine de morceaux, Mouton Noir envisage désormais de créer son premier album.

Pour ce faire, le duo est à la recherche de partenaires:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On fait un appel aux producteurs, aux labels, aux maisons d’édition, aux gens qui programment des concerts… On cherche des partenaires qui vont pouvoir nous filer un coup de main financièrement, artistiquement, nous programmer, etc.»

Les deux artistes avancent à petits pas et réfléchissent encore au contenu et au titre de ce premier album.

Toutefois, il est possible que l’album soit «proche de ce show, de cette histoire romancée Dessine-moi un mouton, qu’on a monté depuis quelques mois».

Au Salon du livre

En attendant leur album, vous aurez l’occasion de les voir lors de Franc’Open Mic, de soirées Artery et au Salon du livre de Toronto le 6 décembre, qui réinvite les artistes sur sa scène après l’expérience réussie de l’an dernier.

«On a quelques petits projets pour l’année prochaine, mais on n’a pas encore ni de dates ni de choses concrètes. On vous prévoit quelques surprises», précise Mélanie.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur