Méfiez-vous de l’ADN de vos proches

Atteinte à la vie privée ?

ADN

ADN (Photo: Thierry Ehrmann-Flickr).


16 octobre 2018 à 7h00

En avril dernier, des policiers californiens arrêtaient le suspect d’un meurtre vieux de 40 ans grâce à l’A.D.N. d’un de ses cousins déposé dans une base de données généalogiques.

Depuis, pas moins d’une vingtaine de cas semblables ont été signalés aux États-Unis, soulevant une troublante question : on approche peut-être du moment où n’importe qui, dans ce pays, pourrait être retracé par l’intermédiaire de l’A.D.N. d’un proche parent.

génétique
ADN (Photo: Caroline Davis / Flickr)

Forte proportion aux États-Unis

C’est en partie parce que c’est aux États-Unis que se trouve la plus forte proportion de gens qui ont fait séquencer leurs gènes, pour des raisons de santé ou de généalogie.

Mais c’est aussi parce que la proportion à atteindre est plus faible qu’on ne l’imagine : seulement 2 % de la population doit avoir fait faire un tel test d’A.D.N. pour qu’on soit capable d’identifier n’importe qui d’autre, selon une recherche parue le 11 octobre dans Science.

De plus en plus facile

Et ce seuil va être de plus en plus facile à atteindre, évaluent les quatre chercheurs en génie informatique et en bio-informatique : en s’appuyant uniquement sur deux des « petites » bases de données généalogiques, qui comptent chacune un million de personnes, ils évaluent que 60 % des Américains de descendance européenne pourraient déjà être identifiés.

Atteinte à la vie privée ?

Dans deux à trois ans, avec n’importe quelle base de données permettant une recherche des cousins — ce que toutes ne permettent pas — ça devrait être 90 % des Américains.

Si c’est une bonne nouvelle pour les policiers et pour les amateurs de généalogie, c’en est une moins bonne pour les défenseurs de la vie privée : autant de données en circulation seront des plus intéressantes pour des agences de publicité et des compagnies d’assurance…

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La moitié des Canadiens diminueraient leur consommation de viande

Les Canadiens seraient de plus en plus disposés à délaisser la viande pour se tourner vers des repas aux alternatives végétales.
En lire plus...

19 novembre 2018 à 7h00

L’écriture est toujours une aventure

roman
«Le plus dangereux, c’est pas les cerveaux fêlés qui nous écrivent. C’est ceux qui veulent nous faire taire.»
En lire plus...

18 novembre 2018 à 9h00

Quiz : L’Europe de l’Est

quiz
Ce qu'on appelle l'Europe de l'Est comprend surtout des pays de culture slave.
En lire plus...

18 novembre 2018 à 7h00

Formation en agriculture : le Collège Boréal présent en Haïti

Haïti
Le Collège Boréal est partenaire avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie dans un projet pour une socio-économie durable en Haïti.
En lire plus...

17 novembre 2018 à 11h00

Il y a 100 ans, la grippe espagnole frappait la planète

pandemie, épidémie
Saviez-vous que l’on doit la création du ministère fédéral de la Santé à la grippe espagnole?
En lire plus...

17 novembre 2018 à 9h00

Téléphone cellulaire et cancer : pas pire que le hasard

cancer
Une étude aurait apporté «certaines preuves» d’un lien entre le téléphone cellulaire et l’apparition de tumeurs. Mais on n'a pas fait mieux – ou...
En lire plus...

17 novembre 2018 à 7h00

Les Leafs s’en sortent face aux Ducks après un match très serré (2-1)

Les Leafs l'emportent dans la difficulté ce soir face aux Ducks d'Anaheim (2-1). 
En lire plus...

17 novembre 2018 à 0h48

Marché de Noël : trois raisons de s’y rendre!

Alors que les premiers flocons e neige tombaient sur Toronto, le traditionnel Marché de Noel du quartier de la Distillerie ouvrait ses portes avec...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 16h30

Le Beaujolais Nouveau est arrivé au Ricarda’s

Ricarda's
La Fédération Tricolore a réuni une centaine de Français, francophones et francophiles autour d'un cassoulet ce jeudi soir au Ricarda's (angle Peter et Front)...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 15h36

Un conservatisme anglo régressif, mésadapté, ignorant

Assemblée de la francophonie de l’Ontario
L'Ontario français vient de reculer de 20 ans
En lire plus...

16 novembre 2018 à 13h03

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur