Marguerite Andersen dans l’Ordre du Canada

Marguerite Andersen (photo: Philippe Davisseau)
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’écrivaine franco-torontoise Marguerite Andersen, âgée de 92 ans, fait partie des 100 nouveaux membres de l’Ordre du Canada annoncés par le gouverneur général David Johnston le 30 décembre.

Marguerite Andersen est surtout reconnue comme prof de littérature à l’université (Montréal, Halifax, Guelph), mais aussi pour son oeuvre littéraire maintes fois primée: huit romans, quatre nouvelles, quatre essais, trois récits poétiques, deux pièces de théâtre et des participations à diverses revues, notamment comme rédactrice en chef de la revue de création Virages, fermée en 2016.

Tout récemment, en décembre, elle était honorée par le Salon du livre de Toronto. «J’espère que ce n’est pas un prix d’adieu, car j’ai l’intention de continuer à écrire», a-t-elle dit à cette occasion.

Née en Allemagne, elle s’est établie au Canada en 1958, avec ses trois jeunes enfants, après des séjours en Angleterre, Éthiopie, Tunisie et États-Unis.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

C’est en regardant son père écrire – après avoir été renvoyé de son poste par le régime nazi – qu’elle a rêvé elle aussi d’une vie d’écrivaine, a-t-elle raconté à Radio-Canada. Son inspiration lui vient surtout de ce qu’elle a vécu, observé et ressenti. «Par exemple, ces temps-ci, je pense beaucoup à l’âge…»

ordre-du-canadaL’Ordre du Canada célèbre son 50e anniversaire en 2017, l’année du 150e anniversaire de la Fédération canadienne.

La distinction honorifique récompense des Canadiens de partout au pays «qui ont contribué de manière exceptionnelle au bien-être de leurs communautés et qui se sont distingués, d’une manière ou d’une autre, tant à l’échelle locale qu’internationale». Sa devise est Desiderantes Meliorem Patriam («Ils désirent une patrie meilleure»).

Parmi les 100 nouvelles nominations, on trouve 3 Compagnons, 22 Officiers et 75 Membres. Les récipiendaires seront invités à recevoir leur insigne au cours d’une cérémonie plus tard cette année.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur