Marée noire en mer de Chine: un désastre d’un type nouveau

Marée noire (Photo: Dennis Flarsen / Pixabay)


28 janvier 2018 à 13h00

Le naufrage d’un pétrolier iranien en mer de Chine, en plus d’avoir fait 32 morts, provoque depuis le 14 janvier une marée noire, dans des eaux qui, près des côtes chinoises, étaient déjà passablement affectées par des décennies de pollution.

Mais le vrai problème est ailleurs: c’est un déversement aux conséquences imprévisibles, en raison du type de pétrole que transportait le navire.

Le Sanchi transportait en effet 111 300 tonnes métriques de pétrole dit «léger», qu’on appelle un «condensat». Les grandes marées noires du passé, elles, impliquaient un pétrole brut plus lourd (au point où plusieurs hésitent à employer le terme «marée noire»).

À travers les accidents précédents, la science avait appris à connaître la façon dont se répand dans l’eau le pétrole brut — il peut rester au fond de l’océan jusqu’à quatre ans — et son impact dans la chaîne alimentaire, du plancton jusqu’aux dauphins.

Mais avec le pétrole léger, on dispose de très peu d’informations: près de deux semaines plus tard, les scientifiques ne sont toujours pas capables de s’entendre sur la façon dont le pétrole va se répandre, encore moins sur l’impact qu’il aura sur la vie marine. Le 14 janvier, «un type de désastre maritime entièrement nouveau est né», résume un reportage de la revue Nature.

Parmi les zones d’ombres :

– Le condensat ne s’accumule pas en «nappes» visibles à la surface, ce qui le rend difficile à suivre — et à contenir.

– Il ne coule pas, mais brûle, s’évapore ou se dissout, ce qui limite peut-être ses impacts toxiques à long terme, mais les rend imprévisibles à court terme.

– Ce dernier point concerne particulièrement les pêcheurs: la plus grande zone de pêche chinoise se trouve dans cette région.

– L’impact sur l’air du condensat qui a brûlé ou s’est évaporé n’a jamais été étudié à cette échelle.

– Cause supplémentaire de frustration pour les biologistes: la recette exacte du condensat n’a toujours pas été rendue publique — question de propriété intellectuelle, allègue la compagnie.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur