Marcher pour vaincre le cancer

Partagez
Tweetez
Envoyez

Samedi prochain, des milliers de Torontois marcheront ensemble dans le but de récolter des fonds pour la recherche sur le cancer du sein et de l’utérus. Au départ du Rogers Center, la marche naviguera à travers la ville-reine pendant 32 km et rassemblera plus de 5000 personnes. Parmi elles, Nathalie Côté, qui marche non pas pour elle, mais pour sa sœur, Jacqueline.

«Il y a 8 ans, j’ai eu le coup de téléphone qui a changé ma vie», se souvient Nathalie, «ma sœur m’appelait pour m’annoncer qu’elle était atteinte d’un cancer du sein.» Nathalie habite à Toronto, et sa sœur à Walcourt au Québec, il n’est donc pas facile- en plein milieu de l’hiver de se rendre à son chevet.

«Mais j’ai toujours été présente par téléphone, tout le temps», continue Nathalie, «j’étais loin, mais c’est comme si j’étais là. J’étais là pour la journée où elle a commencé la radiothérapie, la journée où elle a perdu ses cheveux, celle où les médicaments l’ont fatiguée à n’en plus pouvoir ou encore celle où on lui a mis une greffe.»

Issue d’une fratrie de quatre, Nathalie, la plus jeune, s’est toujours sentie très proche de Jacqueline, la plus âgée. Un lien qui s’est renforcé lorsqu’elle a dû la soutenir à travers l’épreuve du cancer. «Le jour de l’opération, nous avions décidé de descendre à son hôpital à Sherbrooke pour l’accueillir à son réveil. Je suis partie avec ma fille, nous avons conduit à travers une tempête de neige qui n’en finissait pas.»

«Arrivée à Sherbrooke, toutes les routes pour accéder à la ville étaient bloquées. Impossible de rejoindre l’hôpital. Nous n’avons pas pu être là quand elle s’est réveillée.»

Jacqueline perd son sein, mais bat le cancer pour de bon. Aujourd’hui, c’est une fière survivante qui s’est battue jusqu’au bout. «Ce genre de chose n’arrive qu’aux personnes les plus fortes», déclare Nathalie, «Jacqueline a toujours été quelqu’un de résistant, elle ne s’est jamais plainte de son cancer. Il faut la voir, elle est comme un soleil.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Depuis ce coup de téléphone il y a 8 ans, Nathalie n’a plus jamais cessé de se demander ce qu’elle pouvait faire pour sa sœur. Quand elle a entendu parler du «Weekend Shopper’d Drug Mart pour en finir avec le cancer des femmes», Nathalie a tout de suite eu envie de participer: «Mais je n’avais pas pris le temps jusqu’à présent. Cette année, Maple Leaf montait une équipe, et quand un collègue m’a proposé de participer, j’ai tout de suite accepté.»

Depuis, Nathalie s’entraîne chaque semaine, au moins deux fois seule, et une fois avec ses compagnons de marche. «C’est aussi un défi personnel. Je voulais le faire pour ma sœur, mais je me suis aussi dit, si ma sœur a pu vaincre le cancer, je peux marcher.» Si Nathalie a choisi de marcher 32 km sur une journée, certains participants feront le double et dormiront sous le dôme du Rogers Center entre les deux nuits.

Depuis 11 ans, le Weekend a récolté plus de 141 millions de dollars pour la recherche, le traitement et les soins apportés aux femmes atteintes de cancer. Les fonds levés sont redistribués au Princess Magaret Cancer Center. Nathalie de son côté, a sollicité ses proches et son entourage, «il ne faut pas oublier de donner», rappelle-t-elle.

Entourée de son mari et de ses trois enfants, Nathalie déborde de motivation et compte bien rendre sa sœur fière d’elle. «Je crois juste que j’aurais besoin de quelqu’un pour me ramener à la maison après cette journée!»

Renseignements

Pour appuyer Nathalie Côté

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur