Luc Bihan: un amoureux des arts


7 novembre 2006 à 21h36

Luc Bihan a toujours eu un amour pour les arts, une passion qui débordait en lui. Artiste affirmé au style prononcé, l’homme entretient une philosophie de vie proche des sens et de la nature.

Dans sa maison sur l’avenue Greenwood, Luc Bihan reçoit des artistes, des amis et des élèves. Des dessins tapissent les murs, des statues jonchent le sol: l’atelier et la demeure ne font qu’un. Sa muse et compagne dans la vie, Gaye Boston, est présente dans presque toutes les œuvres de l’artiste.

«Je préfère surtout faire de la sculpture», explique Luc Bihan qui utilise l’argile pour ses œuvres. «Je me sers de l’argile depuis 25 ans car c’est l’élément le plus ancestral.» Lorsqu’il ne sculpte pas l’argile, l’artiste ressent une profonde tristesse.

Pour Luc Bihan, les Torontois ne sont pas encore prêts à comprendre ses œuvres, trop en avance sur leur temps et incompatibles avec la société: «Les Torontois sont trop conservateurs, il y a beaucoup de non-dits comme la religion, la politique, le sexe ou la pédophilie», explique-t-il avant d’ajouter que son œuvre lui permet de réaliser «une autocritique de la société car nous, les artistes, avons 10 ans d’avance sur les politiques et les intellectuels».

Véritable «catalyseur des problèmes», l’artiste projette des solutions à travers ses oeuvres.

Fils de militaire, Luc Bihan vécut dans une famille plutôt stricte et fut amené à voyager plusieurs fois pendant sa jeunesse. «J’étais le rêveur de la famille et j’en ai beaucoup souffert», souligne-t-il.

À l’âge de 16 ans, il décide de quitter ses parents pour faire un apprentissage dans la restauration. Il voyage alors à travers l’Europe pour son travail et son plaisir. Mais c’est lorsqu’il arrive à San Francisco qu’il découvre son vrai talent et son potentiel d’artiste.

Après quelques cours de dessin au San Francisco City College, il gagne un concours au San Francisco Art Institute. «Je suis ensuite retourné en France où j’ai fait de l’animation pendant 14 ans car je devais financer un enfant, un divorce et une nouvelle femme», explique l’artiste avant de préciser n’avoir jamais délaissé la -sculpture.

Aujourd’hui, Luc Bihan a ouvert une école de sculpture afin de partager son savoir et sa passion. «Je ne suis pas d’accord avec la façon dont est enseigné l’art dans les écoles. Je crois qu’il ne faut pas enseigner une technique mais qu’il faut davantage observer la motivation. Je veux enseigner aux gens à être créatifs.»

Luc Bihan expose une partie de sa collection d’art à la galerie Bertossini et à la galerie Christin.

Pour tous renseignements sur les cours de Luc Bihan: 416-461-7936 ou www.lucsculpture.com

L’Express accueille une élève de 9e année

Dans le cadre du programme national Invitons nos jeunes au travail, en place depuis 12 ans, les jeunes de 9e année sont allés observer leurs parents directement sur leur lieu de travail. Le 1er novembre, L’Express a reçu Béthel Aklilu de l’école secondaire Saint-Charles-Garnier (à Whitby) qui s’est rapidement mise dans la peau d’une journaliste. Une interview rondement menée et la rédaction d’un article ont permis à la jeune fille d’observer le travail effectué dans une rédaction. Une aventure qui peut, éventuellement, susciter quelques vocations.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Josée Forest-Niesing, une nouvelle Franco-Ontarienne au Sénat

Sénat du Canada
Le 11 octobre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de Josée Forest-Niesing au Sénat du Canada. Portrait de cette nouvelle...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 8h00

De nouveaux défis pour la ministre Mélanie Joly

Mélanie Joly et Denis Simard
La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie Mélanie Joly a présenté ses nouveaux défis pour les semaines à venir.
En lire plus...

17 octobre 2018 à 17h00

Nouveau gouvernement québécois, nouveau regard sur le Québec

Infographies Québec
François Legault présentera le premier gouvernement de la Coalition Avenir Québec le jeudi 18 octobre. Pour l’historien Gilles Laporte, c’est un moment on ne...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 14h30

Marc Cormier souhaite préserver le patrimoine historique de Toronto

Marc Cormier
Marc Cormier, résident torontois depuis 28 ans, se présente aux élections municipales du 22 octobre dans la circonscription 11 de University-Rosedale. Il évoque pour...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur