Lisette Mallet réélue à la présidence de la Société d’Histoire de Toronto

Société d’Histoire de Toronto
Lisette Mallet.
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’historienne métisse Lisette Mallet été réélue à la présidence de la Société d’Histoire de Toronto (SHT), ce lundi 10 mai. La quinzaine de membres présents à la 35e assemblée générale (virtuelle) ont aussi élu Sylvie Wieler, Lynn Biscott ainsi que Chantal Smieliauskas au conseil d’administration pour de nouveaux mandats de deux ans.

Une année d’adaptation pour la Société d’Histoire de Toronto

Comme partout ailleurs, l’organisation a souffert des mesures de confinement pour limiter la covid au cours de la dernière année. La SHT a en effet perçu un revenu plus faible que ceux des trois dernières années. Le nombre d’adhésions a lui aussi diminué, suivant la réduction des activités de la SHT.

Le confinement a condamné les visites guidées et fermé les salles de conférences. Cependant, la Société d’Histoire de Toronto s’est vite adaptée en offrant deux conférences en ligne à l’Alliance française en début d’année.

Société d’Histoire de Toronto
Une activité typique de la SHT: une visite à l’édifice MaRS en 2019.

Deux fois plus de participants

Le format en ligne leur a d’ailleurs permis de doubler leurs audiences, qui plafonnaient en moyenne à 50 personnes, attirant des participants d’un peu partout au Canada et en Europe.

«Ce fut une année d’ajustement», selon la présidente Lisette Mallet. «Les bénévoles en télétravail se sont retrouvés submergés par leur emploi à distance, n’ayant plus le temps libre nécessaire à accorder au bénévolat. Les retraités, qui sont pourtant généralement occupés par différentes activités dans la journée, ont soudainement recouvré du temps libre.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Lisette Mallet animait une visite guidée de la SHT en chanson et musique en 2016.

Site web et médias sociaux

Le site web de l’organisme francophone a évolué en 2020, avec des changements et des améliorations notamment au niveau du processus de renouvellement d’adhésion, qui se fait maintenant en ligne de manière tout à fait sécuritaire.

L’adoption de la langue inclusive et la création d’un compte Instagram, qui vient se ranger derrière leurs comptes Facebook et Twitter, plaident pour la modernité de la Société d’Histoire de Toronto. Ainsi, le nombre de personnes qui les suivent augmente, tout comme la proportion de jeunes.

Société d'Histoire de Toronto
Le logo de la Société d’Histoire de Toronto.

Intervention sur le Recensement

À l’occasion du jour du Recensement quinquennal du Canada, ce mardi 11 mai, l’assemblée a accueilli Jean-Pierre Corbeil, cadre chez Statistique Canada. Celui-ci a offert une explication détaillée de l’objectif des recensements, la manière de les mener, l’évolution des techniques de collection de données à travers le temps.

Jean-Pierre Corbeil a notamment souligné la précision géographique des recensements modernes. Un vrai bonheur pour les historiens adeptes de statistiques.

Société d’Histoire de Toronto
La Société d’Histoire remet ponctuellement son prix Jean-Baptiste Rousseau. Ici, en 2019, au prof de théâtre Luc Bernier, flanqué de Lisette Mallet et Nicole Baboulène de la SHT.

Vers un passeport covid pour la SHT

Presque tous déjà vaccinés, les membres de la Société d’Histoire de Toronto sont optimistes pour les prochains mois et envisagent de meilleurs jours avec une reprise des activités en personne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cependant, l’outil Zoom restera pour eux un outil précieux, très accommodant pour les personnes à mobilité réduite.

Plusieurs conférences de la SHT sont d’ailleurs prévues prochainement sur la fameuse plateforme, notamment Les collections de la Ville de Toronto par le conservateur Neil Brochu le 19 mai à 19h, et Beethoven & Joachim par la violoniste et musicologue Susan Spier le 9 juin à 19h.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur