L’indiscipline porte ses fruits

Partagez
Tweetez
Envoyez

Après le succès retentissant de leur dernière production Thé à la mentre ou t’es citron? – 330 entrées, un record – l’heure était au bilan pour la troupe de théâtre communautaire francophone Les Indisciplinés de Toronto, qui tenait son Assemblée générale annuelle le 19 juin dernier.

Cinq ans après sa création, la troupe de théâtre se porte bien, c’est le moins qu’on puisse dire. En effet, Les Indisciplinés, «une troupe extrêmement active, ambitieuse depuis sa création» pour reprendre les mots de l’ancien président du CA Pierre Gregory, vient de se voir remettre le Prix reconnaissance communautaire au gala annuel de Théâtre Action pour la saison 2013-2014.

Pour la deuxième fois depuis sa création, la troupe se retrouve donc récompensée par Théâtre Action, un succès dont les membres ne sauraient se lasser: «C’est une reconnaissance par un organisme professionnel», explique Geneviève Brouyaux, une des fondatrice du groupe qui en est la nouvelle présidente. «C’est toujours très encourageant et extrêmement gratifiant.»

Cette année, Les Indisciplinés ont proposé au public francophone de Toronto deux productions: Mon corps deviendra froid d’Anne-Marie Oliver à l’automne et Thé à la menthe ou t’es citron?, une pièce de boulevard écrite par Danielle Navaroo-Haudecoeur et Patrick Haudecoeur au printemps.

Loin de se limiter à ces deux spectacles, les membres de la troupe ont aussi soutenu plusieurs «laboratoires» avec, par exemple, une représentation radiophonique de La radio brisée de Pierre Gregory sur les ondes de CHOQ-FM, ou l’organisation d’ateliers animés par le professeur Alain Vercollier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ces derniers, qui ont attiré à chaque fois une quinzaine de participants, proposaient de revisiter au cours de quatre séances des grands classiques de la littérature théâtrale, afin d’en percer les mystères, qu’ils soient stylistiques ou philosophiques.

Probablement reconduits l’année à venir avec de nouvelles oeuvres, les ateliers de cette saison portaient sur les incontournables Tartuffe de Molière et Le roi Ubu d’Alfred Jarry.

En projet pour l’automne prochain, une pièce de Michel Tremblay, Fragments de mensonges inutiles, qui devrait être mise en scène par Matthieu Bister, vice-président de la troupe. À travers le temps et les époques, deux jeunes garçons s’aiment. L’un vit dans le Québec de 1959, l’autre dans celui de 2009. Chacun devra faire face aux réactions des ses proches, et vivre avec ses propres mensonges, au cœur deux époques bien différentes.

Si la distribution n’est pas encore arrêtée, les auditions devraient avoir lieu très prochainement, début juillet, avant de s’embarquer pour plusieurs mois de répétitions.

Avec une troupe aussi motivée et passionnée, la saison 2014-2015 ne devrait nous réserver que des belles surprises.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur