L’histoire se répète et les Bruins éliminent les Maple Leafs

Boston l'emporte 5-1 dans un match sans lendemain

(Photo: CHRIS YOUNG)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Maple Leafs disputaient le match le plus important de l’année mardi soir au TD Garden de Boston alors qu’ils visitaient les Bruins pour l’ultime duel de la série.

Les hommes de Mike Babcock savaient ce qu’ils avaient à faire avant le début de la rencontre. L’attaquant Auston Matthews qui avait obtenu 6 points lors des 4 dernières parties a dit: »Nous allons dans leur aréna, nous avons besoin d’être prêts. On sait que ça va être une bonne atmosphère, c’est gagne ou va à la maison. Nous avons besoin que nos 20 gars embarquent et nous devons avoir un bon départ évidemment. »

Départ canon des Bruins

Les Bruins ont été les premiers à ouvrir la marque sur un but de Joakim Nordstrom. Ce dernier a profité d’un peu de chance lorsque la rondelle s’est faufilée entre le poteau et le gant du gardien Frederik Andersen qui croyait pourtant avoir bien couvert les ouvertures.

Frederik Andersen (Photo: CHRIS YOUNG)

Marcus Johanson est venu doubler l’avance des Bruins quelques minutes plus tard sur un mauvais revirement de la part du défenseur des Leafs Jake Gardiner. 2-0 Boston après la première période

Jake Gardiner (Photo: CHRIS YOUNG)

Enfin Tavares

Les Maple Leafs se sont inscrits au pointage tôt en deuxième période lorsque John Tavares, qui avait été plutôt discret dans la série jusque là, a déjoué Tuukka Rask d’un tir du poignet. À noter le superbe effort individuel de Tyler Ennis pour garder le jeu en zone offensive et faire la passe à Tavares. 2-1 Boston.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Ce but a semblé avoir redonner un regain d’énergie aux Torontois mais ils se sont butés à un Tuuka Rask en très grande forme.

Tuukka Rask a remporté le duel des gardiens (Photo: CHRIS YOUNG)

Les Bruins en rajoutent

Les Bruins ont redoublé leur avance en début de troisième période sur un tir du poignet de Sean Kuraly qui a trompé la vigilance de Frederik Andersen.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le clou dans le cercueil

Les Maple Leafs ont bien tenté de rétrécir l’avance de l’équipe locale en fin de rencontre en retirant le gardien Andersen au profit d’un attaquant supplémentaire mais les Bruins ont enfilé, non pas un, mais bien 2 buts fatidiques dans un filet désert. Charlie Coyle et Patrice Bergeron ont été les marqueurs. Marque finale, 5-1 Boston.

Les Bruins célèbrent lors de la rencontre du 21 avril (Photo: CHRIS YOUNG)

Une défaite crève-coeur

Ce revers au profit des Bruins, encore une fois lors du 7e match de la série fait très mal aux Leafs. Pour une troisième fois consécutive, ils n’ont pas été en mesure de vaincre la troupe de Bruce Cassidy, qui est définitivement leur bête noire, et passer au deuxième tour. Les partisans n’ont d’ailleurs toujours pas digéré les défaites de 2013 et 2018.

L’unité offensive n’impressionne pas

Les Maple Leafs ont profité de 2 jeux de puissance durant la rencontre mais ont été freinés par l’unité défensive des Bruins. En bout de ligne, c’est ce qui a fait la différence dans la partie et voir même, dans la série en général.

Ce qu’ils ont dit

Le Québécois Patrice Bergeron a dit après la rencontre: « Nous avons essayé de se fier à notre expérience tout au long de la série. Nous sommes restés calmes et avons trouvé notre voie. »

Le vétéran Patrice Bergeron (Photo: CHRIS YOUNG)

Quant au défenseur des Maple Leafs Morgan Rielly, il avait de la difficulté a accepter la défaite et a simplement dit: « Nous allons avoir besoin de temps. »

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Maple Leafs devront maintenant repenser à leur personnel pour la saison prochaine alors que les Bruins de Boston avancent au deuxième tour des séries où ils affronteront les Blue Jackets de Columbus.

 

 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur