Les Raptors finissent l’année 2021 sur deux bonnes notes

Défaite 114-109 contre Philadelphie, victoire 116-108 contre les Clippers

De retour du protocole de santé, Pascal Siakam a fini très fort 2021!
Partagez
Tweetez
Envoyez

Après un mois de décembre en NBA tronqué par la pandémie du variant Omicron qui a frappé durement la ligue, les Raptors de Toronto ont commencé à récupérer leur effectif et ont bien fini l’année avec deux performances encourageantes pour la suite de la saison contre Philadelphie et les Clippers de Los Angeles.

Raptors 109-114 Sixers

Si vous interrogez des athlètes de haut niveau, en tant que compétiteurs, ils ne vous diront qu’il n’y a jamais de défaite encourageante. Au vu des circonstances de la rencontre entre les Raptors et les Sixers, la défaite torontoise sur le score de 109-114 en avait bien les allures, mardi soir.

Malgré les retours de Siakam, Trent Jr. et Flynn, l’effectif était toujours réduit face à une équipe de Philadelphie quasiment au complet, au moins avec son 5 majeur habituel. Emmenés par leur duo de francophones Siakam-Boucher en feu, les Raps ont été dans le match tout du long et ne se sont inclinés qu’en toute fin.

Le fil du match

Les Raptors réalisent un début de match appliqué en attaque. Défensivement, le duel Embiid-Boucher tourne très vite à l’avantage du Camerounais. Plus puissant, il domine (7 points) et parvient à servir ses coéquipiers quand les prises à deux se présentent (12-14). Nurse sort rapidement Siakam et Trent Jr. pour leur donner un peu de repos et les remet très vite sur le terrain.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Raptors restent dans le match. Siakam va chercher des lancers et met les deux (18-20). Il porte l’attaque torontoise sur ses larges épaules. Toronto est derrière de 3 longueurs après les 12 premières minutes (24-27).

Les Sixers gèrent bien près de 8 minutes sans Embiid qui se repose. Korkmaz et Niang se chargent de scorer. Toronto parvient à rester à portée. Le retour d’Embiid permet de creuser un petit écart, +6 (41-47) à 2 minutes 30 de la pause. L’écart est finalement de +7 après un tir primé de Curry sur la dernière possession des Sixers du quart (48-55).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Boucher prend feu

Malgré un Boucher en feu à 3-pts avec trois tirs primés à son actif, les Raptors subissent la loi de Joël Embiid dans la peinture. Ils ne parviennent pas à l’arrêter. Philly prend 9 points d’avance (61-70). Les fautes pleuvent et le pivot se régale sur la ligne de réparation. Boucher est à 4 fautes, Siakam et Watanabe en ont 3.

Les Torontois s’accrochent et font preuve d’abnégation en défense. Une nouvelle interception de Siakam envoie Wilson au double pas en contre-attaque (71-73). La défense continue sur sa lancée. Svi marque deux fois à 3-ponts dont un avec la faute. Les Raps sont devant (78-76). Philadelphie parvient à reprendre l’avantage et prend 4 points d’avance avant l’ultime période, grâce à un nombre conséquent de lancers francs.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le début de 4e quart voit le banc des Sixers briller. Georges Niang inscrit deux tirs primés pendant que l’attaque des Raps fait du surplace. En dehors d’un tir de Boucher, rien ne rentre (83-95).

Les Raptors dedans jusqu’au bout

Les Torontois n’ont pas dit leur dernier mot et l’inévitable Boucher, dans un très grand soir, marque encore de loin (90-97). Les Raptors ne baissent pas les bras, ils resserrent la défense. Boucher marque encore à 3-points, GTJ l’imite. Toronto passe en tête (107-106).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Harris obtient la faute et inscrit ses deux lancers à 1min 20 de la fin (107-108).  Siakam marque sur Embiid (109-108). Embiid marque sur rebond offensif (109-110). GTJ ne parvient pas à scorer en pénétration sur le pivot. Il reste 20 secondes, Harris est encore envoyé aux lancers et met les deux (109-112).

La possession pour l’égalisation est mise en sortie par Thybulle avec 6.2 secondes à jouer. Nurse prend le temps mort. L’action est revue à la vidéo et la balle rendue aux visiteurs qui empochent la victoire (109-114). Frustrant mais encourageant!

Les chiffres

Stats Raptors Sixers

Réactions

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Raptors Clippers

Situation opposée entre des Raptors qui récupéraient la quasi-totalité de leur effectif (seul Scottie Barnes, Bonga et Johnson manquaient à l’appel) et des Clippers privés de nombreux joueurs majeurs (Leonard, George, Batum, Zubac) et de leur entraîneur (Tyronn Lue remplacé par Brian Shaw).

Malgré cela, les visiteurs ont démontré toute la profondeur de leur effectif. Ils ont proposé une forte opposition aux Raptors dans un match qui était loin d’être gagné d’avance.

Leur adresse à 3-points phénoménal les a mis devant en troisième quart, avant que le trio OG-FVV-Siakam prenne le match à son compte pour l’emporter (116-108).

Le tout dans une ambiance très particulière, sans partisan à l’aréna Scotiabank.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette rencontre marquait également le retour de Serge Ibaka à Toronto, pour la première fois depuis son départ à Los Angeles à l’été 2020.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le fil du match

Le début de match des Raptors, dans une ambiance étrange sans fan et avec des animations sonores pour les remplacer, est bon. La défense tient bien et n’encaisse que 6 points venus de tirs primés de Kennard et Ibaka. L’attaque se trouve bien et compte plus du triple de points (19-6). Les Clippers rectifient le tir et restent dans le match grâce à une grosse adresse de loin (7/11). Toronto ne peut compter sur son banc. Amir Coffey marque deux fois à 3 points puis en pénétration, -3 après un quart temps (32-29).

Les Clippers passent devant dès le début du deuxième quart. OG Anunoby égalise à 3-points (34-34).  Le retour des titulaires semble redonner de l’allant à des Raptors repassés devant. Mais, c’est sans compter sur Reggie Jackson qui enchaîne deux tirs primés dans le coin (54-55). Les Torontois se créent des tirs à 3-points ouverts, mais sont très maladroits (6/20). C’est tout l’inverse pour les hommes de Brian Shaw qui tirent à 11/20. Ils mènent 56-62 à la pause.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Clippers contrôlent

Les visiteurs contrôlent le retour des vestiaires. Les locaux semblent incapables de réaliser des stops défensifs réguliers. L’écart persiste (66-72). Fred VanVleet débloque enfin son compteur à 3-points. Il porte l’attaque et égalise en contre-attaque au double pas (77-77). Malheureusement, il ne reçoit le soutien d’aucun de ses coéquipiers, alors que Siakam est sur le banc. Les Clippers en profitent et recreusent l’écart (78-85). Après trois quarts temps, ils mènent 82-87.

OG Anunoby sonne la révolte

Le début du quatrième voit les Raptors démarrer plus fort en défense. OG Anunoby marque à 3, puis sur un dunk après interception. Retour rapide à -1 (90-91). VanVleet trouve Anunoby à 3 pour passer devant dans la foulée (93-91). Les deux équipes ne vont plus se lâcher.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À deux minutes de la fin, le score est de 105 partout. Boucher aux lancers, puis Siakam au dunk donnent 4 points d’avance avec 1 minute 34 à jouer.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Terance Mann marque à 3. VanVleet en pénétration. Coffey rate de loin. VanVleet, lui, fait mouche avec 24.4 secondes (114-108). La victoire tend les bras aux Raptors. Morris manque son tir primé. La victoire est acquise! Score final 116-108.

Les chiffres

Stats Raptors Clippers

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Classement

Retrouvez des vidéos de l’aréna Scotiabank, les réactions d’après-match, les balados d’avant-match et bien plus encore sur Twitter. Bien évidemment, les comptes-rendus des matchs à domicile sont toujours disponibles sur l-express.ca.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur