Les Raptors égalisent à un partout face au Magic

111-82

L'Aréna Scotiabank était de nouveau bouillante pour le match 2.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Raptors de Toronto se sont relancés dans le premier tour des séries éliminatoires de la NBA, après leur défaite lors du premier match face au Magic d’Orlando. Portés par un très grand Kawhi Leonard (37 points) et une impressionnante défense tout au long du match, les hommes de Nick Nurse n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires et se sont imposés sur le score de 111 à 82, le tout dans une ambiance de feu.

Le fil du match

La défense des Raptors prend le match à son compte d’entrée de jeu. Orlando ne parvient pas à marquer durant les 5 premières minutes. Toronto signe un 11-0 puis compte par la suite 10 points d’avance dans le premier quart (20-10). Les locaux sont à +8 au terme de 12 premières minutes de jeu maîtrisées (26-18).

Le deuxième quart est dans la lignée du premier. Seuls Terrence Ross et Aaron Gordon se montrent capables d’inscrire des points pour Orlando. En face, Kyle Lowry (15 points à la mi-temps) se rachète de son zéro pointé au match 1. Bien soutenu par Kawhi Leornard (17 points), il mène les Raptors vers un avantage de 51 à 39 à la mi-temps.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Après avoir plutôt laissé passer l’orage de la première mi-temps, les Floridiens espéraient parvenir à réaliser un gros début de deuxième. Il n’en sera rien. Kawhi Leonard est déchainé et inarrêtable. Quasiment à lui seul, il permet à Toronto de prendre 19 points d’avance (66-47). Orlando ne reviendra jamais dans la partie comptant jusqu’à 33 points de retard (102-69). Les Raptors l’emportent finalement sur le score de 111 à 82.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’analyse

La défense des Torontois a été impressionnante tout au long de la rencontre. On a senti dès les premières minutes de jeu et ce 11-0 passé en 5 minutes que l’état d’esprit était bien différent de celui du match 1. Toronto a provoqué pas moins de 17 pertes de balles de ses adversaires, qui ont conduit à 26 points. Pour rappel, Orlando avait réussi à n’en perdre que 7 lors de la première manche, la différence est colossale.

Marc Gasol a une nouvelle fois réalisé un très gros match face au pivot vedette du Magic, Nikola Vucevic. Ce dernier a semblé impuissant face à l’Espagnol et l’ensemble de la défense torontoise qui a multiplié les prises à deux. Il termine avec 6 petits points et seulement 7 tirs tentés sur la rencontre, ce qui est très peu pour un joueur de son calibre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Offensivement, les Raptors ont pu compter sur un très grand Kawhi Leonard auteur de 37 points à 15/22 au tir. Malgré les problèmes de fautes (3 en première mi-temps) « The Klaw » est resté sur le terrain et a montré l’entendu de son talent avec un jeu à mi-distance et une attaque du panier exceptionnels. Il était en plus dans un grand soir dans l’adresse à 3-points (4/8) et toujours aussi intense en défense, ce qui lui a permis de réaliser un match d’anthologie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Enfin, on attendait Kyle Lowry au tournant après être resté muet au premier match. Le meneur de jeu a donné la meilleure des réponses sur le terrain avec une performance de très haut vol pour sa part également. Il termine avec 22 points et 7 passes décisives, le tout avec un excellent pourcentage de réussite au tir (8/13) et quelques passages en force provoqués, comme à son habitude.

Les réactions

Kawhi Leonard (ailier Raptors): « Nous étions tous concentrés sur le même objectif qui était de gagner ce match. Nous n’avions pas l’impression que nous avions joué notre meilleur basket lors du math précédent. Nous voulions vraiment profiter de notre avantage d’être à domicile. »

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Steve Clifford (entraîneur Magic): « La deuxième mi-temps m’a vraiment surpris. Je pensais que nous avions réglé les choses à la mi-temps et que nous allions faire une série, mais en troisième quart, honnêtement, ils ont été bons et nous avons été horribles. Nous n’avons pas été l’équipe que nous avons été ces derniers temps. »

Retrouvez toutes les réactions du Magic ainsi que le reste de l’actualité de la NBA chez notre partenaire Inside Basket.

Les chiffres du match

Meilleurs marqueurs
Toronto: Leonard 37
Orlando: Gordon 20

Meilleurs rebondeurs
Toronto: Siakam 10
Orlando: Carter-Williams 9

Meilleurs passeurs
Toronto: Lowry 7
Orlando: Augustin 4

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

4: En première mi-temps seuls quatre joueurs des Raptors ont inscrit des points. Il s’agit de Kawhi Leonard (17), Kyle Lowry (15), Pascal Siakam (12) et Serge Ibaka (7). Cela s’est avéré suffisant pour prendre 12 longueurs d’avance à la pause.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

7-17: Les Raptors ont bien pris soin du ballon avec seulement 7 pertes de balles et un total de 25 passes décisives. Ce n’est pas le cas du Magic qui a perdu 17 ballons qui ont offert 26 points à leurs adversaires.

52-36: Toronto a largement remporté le duel dans la raquette avec 52 points inscrits contre seulement 36 pour Orlando.

Le francophone du match

Difficile de ne pas donner ce titre honorifique de nouveau à Pascal Siakam. L’homme à tout faire des Raptors, candidat au titre de meilleure progression de la saison, a de nouveau réalisé un match très solide. Oubliées ses difficultés de la saison régulière face à la défense de Jonathan Isaac, il termine la rencontre avec 19 points à 8/16 au tir et 10 rebonds en 37 minutes de jeu.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Calendrier

Après s’être affrontées deux fois à Toronto, les deux équipes s’envolent vers la Floride pour deux manches supplémentaires vendredi 19 avril (19h) et dimanche 21 avril (19h). Orlando ayant remporté un match à Toronto dans cette série qui se joue au meilleur de sept rencontres, il y aura, quoi qu’il en soit, au moins un match 5, mardi 23 avril à l’Aréna Scotiabank.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur