Les organismes franco-torontois souhaitent une structure de collaboration

Troisième réunion de consultation à l’invitation du Centre francophone

Centre francophone de Toronto
Des participants à la réunion de concertation du vendredi 21 septembre au Centre francophone de Toronto. En rouge: la directrice générale du CFT Florence Ngenzebuhoro.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Une vingtaine d’organismes communautaires et culturels franco-torontois souhaitent créer une «structure de collaboration» pour aider leurs usagers et leurs bailleurs de fonds à mieux s’y retrouver.

Ce vendredi 21 septembre autour d’un repas, ces représentants d’organismes communautaires ont participé à une réunion de consultation – la troisième cette année – à l’invitation du Centre francophone de Toronto au 3e étage du 555 Richmond Ouest.

Cette édition était «un suivi logique des deux précédentes consultations de décembre 2017 et avril 2018», indique-t-on au CFT. «Les participants ont exprimé de nombreuses idées sur les meilleures stratégies à déployer pour poursuivre la collaboration sur le terrain et pour rejoindre efficacement la communauté francophone du Grand Toronto.»

Qui fait quoi, pour qui?

Cinq priorités ont été identifiées:

– créer une structure de collaboration afin d’établir des stratégies de références de clients entre les organismes selon leurs besoins;

– travailler en amont avec les bailleurs de fonds pour une distribution équitable de fonds dans les différents secteurs d’intervention;

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– établir des tables de concertation entre organismes à l’instar de celle de Scarborough déjà établie, ou inventorier celles qui existent déjà;

– créer une cartographie des organismes existants et leur secteur d’intervention (qui fait quoi et pour qui);

– définir les stratégies pour bien se positionner afin de travailler avec les organismes anglophones du GTA.

On continue à réfléchir

Les organismes ont réitéré leur engagement à participer aux prochaines discussions et à continuer à réfléchir sur d’autres priorités identifiées et quelques pistes de réalisation de certains projets.

La consultation était animée par Julien Geremie, directeur général adjoint du Conseil de la coopération de l’Ontario. La prochaine est prévue au mois de décembre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur