Chiens de traîneaux et autres réjouissances à Muskoka

Biches, cerfs, dindes sauvages, suisses ou renards font partis du paysage

Attelage de cinq Alaskans (Photo: Laurie Humbert)


28 février 2018 à 9h00

L’hiver au Canada n’est pas seulement synonyme de grand froid, mais aussi d’activités inédites, et de paysages à couper le souffle. Voyage dans la région de Muskoka pour un séjour aux allures conte de fées.

Coucher de soleil sur Lake of Bays (Photo: Laurie Humbert)

Terre rouge… blanche

La municipalité régionale de Muskoka se situe entre la Baie Georgienne du lac Huron et le Parc Algonquin, à trois heures de route au nord de Toronto.

«Le pays des chalets» est réputé pour ses 1600 lacs naturels et attire tous les ans plus de deux millions de touristes. La région a été désignée comme la meilleure destination de l’année 2011 par le National Geographic.

En hiver, les températures ne montent que rarement au dessus des -10°C, les lacs gèlent, et les Muskokas, dont le nom signifie «terre rouge» chez les Hurons, deviennent le territoire idéal pour toutes sortes d’activités: pêche sur glace, ski, raquettes, motoneige, observation de la faune, chiens de traîneaux…

Nous sommes allés à Huntsville, son chef-lieu, pour découvrir cette région aux allures de Narnia.

Lac gelé (Photo: Laurie Humbert)
Stalactite (Photo: Laurie Humbert)

Toronto-Huntsville

Pour celles et ceux ne possédant pas de voiture, et inquiets par l’absence de chaînes ou de pneus neiges chez les grandes compagnies de location, il est possible de se rendre à Huntsville depuis Toronto en bus, grâce à la compagnie Ontario Northland.

Le bus est bien sûr chauffé, et le wifi y est disponible. Comptez environ 80$ l’aller-retour par personne, si vous réservez vos billets sur le site Busbud.

Cependant, il faut prendre en compte que les moyens de transports publiques sur place sont extrêmement réduits, et qu’il est presque obligatoire de prendre le taxi, tant les distances d’un point à l’autre sont grandes. Comptez environ 50$ pour un trajet d’une trentaine de minutes.

Chalet avec vue sur le lac (Photo: Laurie Humbert)
Un canot sous la neige (Photo: Laurie Humbert)

Sur place

Les moyens de logement ne manquent pas. Beaucoup de chalets proposent des chambres sur le site Airbnb, en Bed and Breakfast, et il existe plusieurs hôtels. Pour une nuit dans une chambre privée pour deux dans un chalet sur la rive d’un lac, petit déjeuner compris, comptez environ 50$ sur le site Airbnb.

À Huntsville, les paysages sont magnifiques. Étendues de neige, de glace, stalactites imposants, lacs naturels, faune et flore très présentes. Si la région est réputée pour ses couleurs en automne, l’hiver lui va également à ravir.

Biches, cerfs, dindes sauvages, suisses ou renards font partis du paysage.

Beaucoup de chalets offrent de très jolies vues sur les nombreux lacs. Les habitants sont réputés pour leur accueil chaleureux.

Une biche (Photo: Laurie Humbert)
Chipmunks (Photo: Laurie Humbert)

Balade en chiens de traîneaux

Le Ranch de North Ridge, près d’Huntsville propose des tours en chien de traîneaux. Pour un tour d’une heure, comptez 125$ par adulte, et 90$ par enfant de plus de trois ans. Pour un tour d’une demi journée, comptez 195$ par adulte, et 135$ par enfant de plus de trois ans.

Chaque attelage est tiré par cinq Alaskan Huskies, et nécessite un conducteur et un passager. Pour un tour, environ cinq traîneaux sont attelés. Avant le départ, le guide donne une petite leçon très nécessaire: pour le conducteur, la balade est sportive, il faut travailler en équipe avec les chiens.

Pour le passager, c’est plus tranquille, il est possible de filmer, prendre des photos… Cependant, attention au froid! Faisant peu d’efforts, le passager doit être très bien couvert, et prévoir absolument des chaufferettes et une couverture à mettre dans le traîneau.

À mi-chemin, une pause est prévue pour s’occuper des chiens, boire un chocolat chaud et manger une petite collation. Il est possible à ce moment d’échanger les rôles, pour que tout le monde puisse conduire un traîneau.

Attelage de cinq Alaskans (Photo: Laurie Humbert)
Un Alaskan Husky (Photo: Laurie Humbert)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur