Les jeunes francophones au pas de course


7 mai 2013 à 10h21

La Francourse revient pour la 7e année consécutive. Une nouvelle fois les élèves de la 1ère à la 6e année des écoles francophones prendront le départ pour une course de 5 km au parc Bronte Creek à Oakville.

Rachel Caron en est la coordinatrice depuis le début et l’histoire de cette épreuve n’est pas singulière. Il y a sept ans, Rachel est alors professeure de 3e année et s’entraine pour des marathons. Elle partage ses expériences avec ses élèves, elle leur montre ses dossards, ses médailles, leur explique son entraînement, etc. Spontanément, sa classe veut elle aussi avoir à relever un défi, et organise ensemble la 1ère Francourse.

Plusieurs enseignants de son école décident alors de se joindre à l’événement. Aujourd’hui, la popularité de la course a grandi, les trois conseils scolaires participent et 3372 élèves prendront le départ cette année.

Plus que la course en elle-même, l’épreuve est aussi prétexte à éduquer les jeunes en matière de préparation physique.

Que ce soit du point de vue alimentaire, du repos, de l’effort, chaque enseignant est chargé d’enseigner les bases du défi sportif aux élèves. L’équipe organisatrice de la Francourse met d’ailleurs à disposition des guides d’entrainement pour aider les professeurs en amont de la course. Avec plus de 3000 participants, la Francourse compte sur les bénévoles pour pouvoir encadrer la course. Pas toujours facile à trouver selon Rachel Caron qui nous explique que la course est si populaire que tout le monde veut participer en courant… même les parents!

L’organisation reçoit le soutien de Santé Canada qui donne une subvention via le Programme de contribution pour les langues officielles en santé. Ce soutien est une mesure encourageante et démontre la nécessité d’encourager les jeunes à pratiquer une activité physique régulière.

En courant, en trottinant ou en marchant, les élèves auront à cœur de terminer le parcours dans les chemins du parc Bronte Creek. Rachel Caron résume bien l’initiative: «l’important est de se réunir entre francophones.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur