Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Tous Torontois

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain


19 septembre 2017 à 11h22

Un jury a examiné 20 livres soumis pour le prix littéraire Christine-Dumitriu-van-Saanen, du Salon du livre de Toronto. Il a retenu trois finalistes, tous torontois: Claude Guilmain, pour AmericanDream.ca (théâtre, L’Interligne); Gabriel Osson, pour Hubert, le restavèk (roman, David); Paul-François Sylvestre, pour Ma jumelle m’a quitté dans la dignité (récit, GREF).

Avec pour toile de fond les enjeux sociopolitiques des cinquante dernières années, AmericanDream.ca met en lumière les dérives du capitalisme américain et trace un lien entre l’assassinat de John F. Kennedy et les événements du 11 septembre 2001. La pièce de Claude Guilmain sera présentée au Théâtre français de Toronto du 16 au 19 novembre prochain.

Dans Hubert, le restavèk, Gabriel Osson présente le cas d’un enfant haïtien qui «reste avec» une autre famille que la sienne pour servir de garçon à tout faire. Il est victime d’abus de toutes sortes et maintenu dans un état proche de l’esclavage. On estime qu’il y a aujourd’hui près de 400 000 restavèks en Haïti.

Ma jumelle m’a quitté dans la dignité est un récit émouvant où Paul-François Sylvestre raconte comment sa sœur, atteinte de la sclérose en plaques, a dû se rendre en Suisse pour mourir dignement. Puisqu’elle n’était pas en fin de vie, la loi canadienne sur l’aide médicale à mourir ne s’appliquait pas à elle.

L’identité de l’œuvre lauréate sera révélée pendant la soirée d’ouverture du 25e Salon du livre de Toronto, le mercredi soir 29 novembre, à la Bibliothèque de Référence de Toronto (789, rue Yonge).

triolivres

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur