Les dîners de Salvador et Gala

DALi. Les dîners de Gala. Éditions Taschen, 2017, relié, 22,4 x 3,5 x 31,3 cm, 321 pages toutes illustrées.
Partagez
Tweetez
Envoyez

S’il est un livre qui arrive à point nommé, c’est bien celui des recettes de Salvador Dali, dont l’une ou l’autre pourrait bien enjoliver gustativement les réjouissances de fin d’année. Il s’agit de la réédition d’un livre de Dali devenu introuvable depuis le succès de sa parution en 1973, que les éditions Taschen remettent à l’honneur.

Et cet ouvrage, Dalí: Les Dîners de Gala, brillamment proposé sous une riche jaquette dorée, offre un double intérêt: outrer ses 136 recettes surréalistes, il comporte aussi pour chacune d’elles des illustrations de Dali lui-même. De quoi s’en mettre plein les yeux avant de déguster des crépinettes au vin ou bien d’autres saveurs.

Dali cuisinier

Mais quel est donc ce Dali cuisinier? Le même que Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí i Domènech, marquis de Dalí de Púbol, né à Figueres le 11 mai 1904, où il est décédé le 23 janvier 1989 à 85 ans.

Puisque l’on en a beaucoup parlé ces derniers temps, Figueres est une ville de Catalogne, proche de la frontière française, à 140 km au nord de Barcelone.

On désigne le plus souvent Dali comme peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain catalan-espagnol. On ajoute très rarement sinon jamais cuisinier, un titre qui se concilie pourtant avec sa réputation d’être l’un des principaux représentants du surréalisme.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Illustration par Dali.
Illustration par Dali.

Car les recettes de son livre, qui sont celles de Gala, son épouse depuis 1932, ont une touche ou plutôt un parfum surréaliste.

Dès l’âge de 6 ans, Dali avait exprimé le désir de devenir cuisinier. Plus tard, il développe sa propre «mystique gastronomique».

«Dans ma vie quotidienne, tout geste devient rituel. L’anchois que je mâche participe, de quelque façon, au feu qui m’éclaire. Je suis la demeure d’un génie. Cela me contraint à soigner cette demeure, et je me soumets à la contrainte, j’obéis avec joie à cette Sainte Inquisition.» (Dali. Les dîners de Gala, p. 12)

Les dîners

Douze chapitres aux titres illustrés par Dali:

1 Les caprices pincés princiers ou les plats exotiques les d’un homard chéri dont gala adorait s’affubler en bijou ou ornement de tenue fors de diners de gala

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

2 Les cannibalismes de l’automne ou plus simplement œufs et produits de la mer

3 Les suprêmes de malaises lilliputiens ou entrées

4 Les entre-plats sodomisés ou les viandes

5 Les spoutniks astiqués d’asticots statistiques ou l’admiration de Dali pour les escargots et les grenouilles

6 Les panaches panachés ou les poissons et crustacés traités avec panache

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

7 Les chairs monarchiques, gibiers et volailles

8 Les montres molles demi-sommeil ou souvenirs de camembert délicieusement coulant, recettes à base de porc

9 L’atavisme désoxyribonucléique ou les légumes

10 Les «je mange Gala» les recettes aphrodisiaques, une vibrante déclaration d’amour et de désir

11 Les pios monoches ou entremets et desserts

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

12 Les délices petites martyrs ou le bal des hors d’œuvres.

Recettes

Voici, à titre d’exemple, la recette 38, page 109 du livre, avec sa présentation..

Côte de bœuf bouquetière de légumes:

une côte de bœufs 8 manches

pommes de terre « château » sautées au beurre (voir Internet)

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

tomates entières grillées

carottes taillées au beurre

haricots verts au beurre

navets taillés au beurre

Le choix judicieux de la viande qui doit être de première qualité est l’élément le plus important pour la réalisation de ce plat.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La durée de cuisson peut être différente selon les goûts, et nous laissons variable ce temps afin de satisfaire l’ensemble des préférences.

la richesse des couleurs de la garniture mêlée à la viande s’harmonise de façon agréable et donne le plus bel effet de présentation.

Recette bouquetière.
Recette bouquetière.

Caramel aux pignons:

1 kg de sucre

1 verre d’eau,

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

1 cuillerée à café de beurre

1 plaque de marbre (ou équivalent)

1 cuillerée d’huile

200 g de pignons de pin

Mettez dans une casserole le sucre et l’eau, faites cuire à feu moyen.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Attention, il convient de bien surveiller la cuisson, car le sucre est en train de devenir caramel et, à ce stade, il brûle avec facilité.

Lorsque le caramel est devenu brun, lorsqu’il commence juste à dégager une odeur de roussi, retirez vivement du feu.

Mettez la cuiller de beurre que vous laissez fondre sans tourner la préparation.

Grâce à la cuillerée d’huile, huilez la plaque de marbre et versez-y tout de suite le caramel.

Avec une spatule ou une cuiller en bois, travaillez en lui ajoutant les pignons.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Bientôt, il aura suffisamment refroidi pour que vous puissiez continuer avec les mains.

Faites attention, ne le laissez pas trop durcir.

En le pressant dans la paume, vous confectionnez des petits boudins dans lesquels, grâce à des ciseaux, vous coupez des caramels.

Laissez complètement refroidir.

Mises en scène

«Un livre de cuisine, d’art et d histoire car il nous plonge dans une cuisine d’une magnificence royale, d’un autre temps où les chefs ne passaient pas à la télé, restaient dans leurs cuisines au service de la grande cuisine, dressaient des assiettes avec des mises en scène raffinées, opulentes comme des natures mortes.» (Dali. Les dîners de Gala – le livre de cuisine culte de DALI – une réédition à dévorer – 6 janvier 2017 Food&Sens)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur