Les Cowboys fringants et Radio Radio à Toronto

Francophonie en Fête du 18 au 21 septembre

Partagez
Tweetez
Envoyez

Fort de son succès de l’an dernier avec Mes Aïeux et Damien Robitaille, le festival de musique Francophonie en Fête remet ça du 18 au 21 septembre en faisant venir à Toronto les Cowboys fringants et Radio Radio, encore au Randolph Theatre de la rue Bathurst, tandis que le groupe franco-ontarien En Bref se produira au nouveau théâtre de l’Alliance française et que d’autres artistes animeront un beergarden à la Distillerie.

Les organisateurs de cette 9e édition de FEF confirmaient la semaine dernière cette programmation qui se trouve à précéder les célébrations provinciales du Jour des Franco-Ontariens (25 septembre).

Le coordonnateur Jacques Charrette est fier que le festival soit devenu un rendez-vous incontournable dans l’agenda culturel de Toronto très chargé à la rentrée. «À l’automne, Francophonie en Fête prend sa place.»

Cette édition 2014 accueillera donc des artistes de styles variés: pop, rock, folk, rap, électro et jazz. En Bref, un groupe qui revient dans le paysage musical de l’Ontario français après une pause de 17 ans, ouvrira le bal le jeudi soir avec des morceaux qui mêlent, folk, jazz, blues et rock. (10$)

Puis, place aux rappeurs Acadiens Radio-Radio vendredi soir avec, en première partie, le compositeur-interprète d’Ottawa, Yao. (25$)

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Samedi soir, les Cow-boys Fringants, l’un des groupes les plus importants au Québec, apporteront leur touche rock-trad-engagé au festival. (35$)

Enfin, sept concerts clôtureront le festival le dimanche après-midi à la Distillerie: Barbara Dorsaint, Mélanie Brulée, Welcome Soleil, YAO, UNI-T, Amadou Kienou et Trésor. Le beergarden qui accueillera ces concerts est une nouveauté cette année.

Le choix d’organiser les activités dans le quartier de la distillerie n’est pas anodin pour Jacques Charrette: «il y règne une belle atmosphère, c’est un grand centre artistique de la ville». Les spectacles du dimanche s’y dérouleront en plein air et seront gratuits pour le public.

Mis à part les concerts, le festival proposera dans le jour, au 918 rue Bathurst, non loin du Randolph Theatre, un large choix d’activités pour tous les âges. Ainsi parmi les artistes qui tiendront ces stands d’activités, on a retenu l’atelier de comédie musicale de Geneviève Cholette, ainsi que celui de Mélanie Brûlée sur la confiance en soi et le trac.

Un passeport pour les quatre jours est disponible à www.francophonie-en-fête.com et sur le site du festival au coût de 50$, ce qui représente une économie substantielle pour qui ne veut rien manquer.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur