Les arts martiaux en famille

Partagez
Tweetez
Envoyez

Samedi dernier, avait lieu à la Masaryk Cowan Community Recreation Centre, le 18e tournoi d’arts martiaux de Parkdale, événement sportif attirant chaque année davantage de participants, plus ou moins doués, réunissant surtout de nombreuses familles.

La Parkdale Cup, événement annuel regroupant plusieurs écoles d’arts martiaux de Toronto, est l’occasion de clore l’année scolaire en bouquet final.

En effet, durant l’année, de nombreux cours d’arts martiaux sont offerts aussi bien aux jeunes qu’aux plus âgés, dans les complexes de Masaryk et de Holy Family.

Ce programme s’étendant sur toute l’année et offrant des cours quotidiennement, est le seul programme familial de cette échelle à Toronto.

Accessible à tous

Éric Turcotte, un des nombreux membres du comité de parents organisant l’évènement, est littéralement tombé sous le charme des arts martiaux il y a de cela quatre ans et participe activement au programme et à la Parkdale Cup depuis 2009.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il vante ce programme accessible à tous de par sa gratuité et cette compétition, véritable symbole de réussite.

«C’est la troisième fois que je participe à cet événement et c’est à chaque fois un plaisir. Aujourd’hui, mes deux enfants participent aussi. Ce programme est familial et convivial. Tout le monde peut y participer.»

«Il y a eu cette année entre 230 et 250 inscriptions, nombre qui grimpe chaque année», insiste Éric Turcotte.

Pour West Suhanic, autre francophone participant à cet événement depuis huit ans: «Il y a un véritable mélange positif entre la culture des Philipinnes du Japon. Il y a des familles venant de l’Inde, du Sri Lanka, de l’Australie, de la France… Cela rassemble toute une communauté autour d’une passion commune».

Arts martiaux philippins

Lors de cette compétition, deux arts martiaux ont été mis à l’honneur: le karaté shotokan japonais et le arnis philippin (aussi appelé sticksparing), sport similaire à l’escrime «ayant pour but de frapper de façon parfaite l’adversaire de sorte qu’il ne puisse répliquer».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le point est donné quand on touche l’adversaire avec le bâton. Il y a deux rounds d’une minute avec une pause de trente secondes.

En juin 2014, les championnats du monde d’arts martiaux philippins devraient se dérouler à Toronto.

On sait d’ores et déjà qu’Éric Turcotte, tous les jeunes sportifs et toutes les familles présents samedi dernier seront sans aucun doute au rendez-vous.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur