Legault a demandé à Ford de «reconsidérer» ses décisions sur l’université et le commissaire

Première rencontre entre les deux nouveaux premiers ministres

19 novembre 2018

Les premiers ministres du Québec et de l'Ontario, François Legault et Doug Ford, ont discuté d'économie, d'immigration... et du français.


19 novembre 2018 à 15h55

C’est la même rengaine à chaque rencontre de chefs de gouvernement du Québec et de l’Ontario: les deux provinces centrales du pays traitent plus facilement avec les États-Unis qu’entre elles, même si elles envoient chacune chez l’autre pour environ 40 milliards $ de biens et services; il faudrait améliorer ça…

On n’y a pas échappé à cette première visite, lundi 19 novembre, de François Legault chez Doug Ford, mais le définancement de l’Université de l’Ontario français, doublé de la rétrogradation du commissariat aux services en français, jeudi passé, s’est imposé dans la conversation.

Visiblement malheureux d’avoir à réprimander son homologue ontarien, chez lui, sur le sort des Franco-Ontariens, François Legault a assuré, au sortir de la rencontre, avoir demandé à Doug Ford de «reconsidérer» les deux mesures associées à des compressions budgétaires générales.

Pas d’argent

Il a dit aussi qu’il n’a «pas aimé que l’on compare les francophones, un des peuples fondateurs du Canada, aux Chinois ou aux autres cultures», comme l’aurait fait Doug Ford en rappelant quelques citoyens qui avaient laissé des messages sur son répondeur téléphonique.

Selon des gens qui ont eu cette surprise et qui en ont parlé aux médias, il aurait aussi souligné qu’il n’y a tout simplement «plus d’argent» dans le trésor public, résultat de la mauvaise gestion du gouvernement libéral précédent.

L’argument est répété depuis quelques jours par la ministre des Affaires francophones Caroline Mulroney, comme encore lundi à Queen’s Park après la visite de François Legault, aux côtés de Doug Ford.

«La différence entre moi et François Legault», a mentionné Doug Ford, «est qu’en Ontario, nous avons un déficit de 15 milliards $, alors que le Québec a un surplus de 1 milliard $… Il n’y a rien de personnel contre les Franco-Ontariens.»

François Legault, 32e premier ministre du Québec, élu le 1er octobre, et Doug Ford, 26e premier ministre de l’Ontario, élu le 7 juin, se rencontraient pour la première fois ce lundi 19 novembre à Queen’s Park.

Résistance

Pendant ce temps, la résistance à l’élimination de l’université et du commissaire s’organise autour de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

L’affaire trouve des échos au Québec et ailleurs au Canada français et anglais, notamment dans les milieux francophiles des écoles d’immersion, à l’association Canadian Parents for French.

Elle assombrirait également les perspectives du chef conservateur fédéral Andrew Scheer, qui a renouvelé en fin de semaine son appui au bilinguisme officiel et aux services en français.

Caroline Mulroney

Économie

Le communiqué officiel ontarien de lundi est muet sur le français ou les Franco-Ontariens, privilégiant le narratif d’une «relation gagnant-gagnant qui met l’accent sur la création de richesses dans les deux provinces et sur les moyens de rendre la vie plus abordable aux familles et aux petites entreprises».

MM. Legault et Ford ont annoncé que les ministres qui détiennent des portefeuilles économiques dans leur cabinet respectif se réuniraient deux fois par année pour «discuter de l’accroissement des échanges commerciaux entre le Québec et l’Ontario et de la diversification des économies des deux provinces».

On veut notamment assouplir la réglementation sur les ventes d’alcool.

Électricité et migrants

Le Québec souhaite aussi vendre de l’électricité à l’Ontario. «Je vais lui faire une offre qu’il ne pourra pas refuser», a dit François Legault.

Enfin, les deux provinces réclament une indemnisation du fédéral pour les milliers de migrants qui passent illégalement la frontière américaine chaque année.

Au cours d’une prise de photos avant leur rencontre en privée, les deux premiers ministres se sont échangés des chandails des Maple Leafs de Toronto et des Canadiens de Montréal.

Assemblée de la francophonie de l’Ontario
L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario organise la RÉSISTANCE contre la fermeture de l’Université de l’Ontario français et l’élimination du Commissariat aux services en francais: https://bit.ly/2qRLA94

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur