L’Écho d’un peuple retentira à Whitby

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est en plein cœur de la région nommée en l’honneur de Lord Durham, celui qui avait affirmé que les Canadiens-Français constituaient «un peuple sans histoire», que des gens fiers ont lancé récemment la chanson Un peuple, 100 histoires, pour promouvoir le prochain arrêt du grand spectacle franco-ontarien L’Écho d’un peuple à l’école st-Charles-Garnier de Whitby cette semaine, jeudi 10 et vendredi 11 avril.

400 ans après les premiers exploits de Samuel de Champlain et d’Étienne Brûlé dans cette région située sur la rive nord du lac Ontario, des artistes ont décidé d’offrir à toute la population cette chanson de célébration.

Pour l’occasion, on a réuni quatre voix de différentes générations. Il s’agit des jeunes Hannah Boutcher et Keesha Nurse, d’André Savard et de Jean-Claude Legault, qui ont travaillé avec l’artiste torontoise France Gauthier pendant l’enregistrement à son Studio Hara. Les paroles sont de Félix Saint-Denis et la musique est signée Brian St-Pierre, les créateurs de L’Écho d’un peuple.

«Je suis très fière de cette magnifique chanson coup de cœur», explique Elaine Legault, du Conseil des organismes francophones de la région de Durham. «J’espère qu’elle résonnera longtemps dans nos écoles, au sein de nos foyers comme dans le cœur de nos voisins de toutes les cultures à qui on souhaite faire comprendre les précieuses valeurs du bilinguisme et de l’ouverture aux cultures.»

Renseignements

L’Écho d’un peuple à l’école secondaire catholique Saint-Charles-Garnier (4101 rue Baldwin Sud), jeudi 10 avril à 19h00 et vendredi 11 avril à 19h30.
Billets disponibles au COFRD 905-434-7676.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur