Le Wolfpack de Toronto prêt pour les choses sérieuses

Le Wolfpack de Toronto affronte ce dimanche le Toulouse Olympique XIII en demi-finale du Betfred Championship.

Les joueurs du Wolfpack au terme du dernier entraînement avant le match.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le moment que tous les partisans du Wolfpack attendaient est enfin arrivé. Après avoir dominé la saison régulière de la tête et des épaules avec un bilan de 26 victoires pour une seule défaite et un titre de champion obtenu près d’un mois avant le terme de la compétition, Toronto aborde à présent la phase finale.

Dernière ligne droite vers la montée en Superleague, les hommes de Brian Mc Dermott ont deux matchs de plus à remporter pour atteindre leur objectif.

Un format peu ordinaire

Le format de ces matchs pour la montée est un peu particulier. En effet, samedi dernier, le deuxième Toulouse affrontait le troisième York City pour obtenir le billet pour cette demi-finale face à Toronto qualifié directement pour ce tour, qui permettra au vainqueur d’accéder directement en finale.

L’équipe défaite lors de cette demi-finale ne sera pas éliminée puisqu’elle devra disputer une deuxième demi-finale face au vainqueur de la rencontre entre le quatrième et l’équipe défaite dans le duel entre le deuxième et le troisième.

Ce samedi, le tableau est désormais clair, Toulouse a battu York City largement 44-6 et retrouvera le Wolfpack au stade Lamport dimanche. L’équipe qui sera vaincue dimanche rencontrera Featherstone qui a battu York 30-4 ce samedi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toulouse comme on se retrouve

Ce sont donc les deux équipe hors Royaume-Uni qui se retrouvent ce dimanche pour une qualification directe en finale et qui pourraient se retrouver également le 5 octobre pour cette finale en cas de succès face à Featherstone le weekend prochain.

Quoiqu’il en soit les Torontois comptent bien l’emporter dès ce dimanche, ils sont prêts comme nous l’a confié Hakim Miloudi, vendredi après l’ultime entraînement de la semaine.

« L’objectif premier est de continuer sur nos 22 victoires consécutives. On espère n’en perdre aucune et continuer sur 24 victoires possibles. L’intensité a toujours été aussi présente (lors de cette semaine d’entraînement), tout le monde s’implique à 10 000% pas 100% mais 10 000. Il n’y a pas d’erreur à l’entraînement, tout le monde s’investit comme il faut. Il nous tarde d’être au match. »

Avantage Toronto

En saison régulière, Toulouse demeure la seule équipe à avoir infligé une défaite aux champions. Malgré cela, le Wolfpack s’est rattrapé en battant à deux reprises les Français et fera figure de grand favori dans cette rencontre qui devrait tout de même être serrée.

« C’est spéciale pour nous (les Français) mais c’est aussi spécial pour eux (ses coéquipiers) car c’est un adversaire direct pour la montée. C’est vrai que je connais beaucoup de mes adversaires mais sur le terrain il n’y aura pas de quartier. Tout ce qui faudra c’est bien commencer le match et rester dedans tout au long », explique-t-il. « Je n’étais pas encore là quand ils ont perdu contre eux mais  j’avais regardé le match. J’ai vu qu’on avait dominé en première mi-temps et qu’on s’était relâché en deuxième et fait prendre par surprise. Mais cette fois on est prêt, tout le monde est prêt et attend ce match avec impatience. »

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

« On se connait bien. Ils savent comment on joue et nous savons comment ils jouent », conclut-il. « Ça va se jouer sur l’envie et sur des petits détails. En défense, on devra faire les efforts sur le troisième qui vient en aide, mettre de l’envie comme on sait le faire et rester dans nos schémas de jeu. »

Rendez-vous vous à 13h30 dimanche au stade Lamport pour ce Toronto Wolfpack Toulouse Olympique XIII qui s’annonce plus que passionnant.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur