Les Togolais de Toronto célèbrent le cinquantenaire


20 juillet 2010 à 17h02

Deux jours après la fête nationale française et la controverse qui a entouré le défilé des armées des anciennes colonies françaises sur les Champs Élysées, le Togo célébrait ses 50 ans d’indépendance de la France. L’événement a été commémoré à Toronto vendredi 16 juillet par les membres de l’Association culturelle des Togolais de l’Ontario (ACTO) qui, pour l’occasion, ont hissé le drapeau togolais devant l’Hôtel de Ville.

La communauté des Togolais du Grand Toronto est estimée à environ 500 personnes dont à peu près 200 font partie de l’association, selon son président David Edjeou.

L’association vient tout juste de célébrer son 10e anniversaire et ses membres, bien que peu nombreux à avoir pu se libérer ce jour-là, tenaient à marquer les 50 ans de leur pays d’origine.

Cette levée de drapeau était également l’occasion de présenter le Togo aux passants présents sur le Nathan Philips Square.

Ainsi, avant l’intervention en français du président de l’association, son trésorier Eklou Semenya a donné en anglais quelques informations sur le Togo et expliqué les raisons de la présence de la communauté.

2010 marquant le cinquantenaire de l’indépendance de nombreux pays africains, le gouvernement français avait convié les armées de ses anciennes colonies à défiler sur les Champs Élysées pour la fête nationale le 14 juillet. Sur les 14 ex-colonies, toutes ont répondu à l’invitation à l’exception de la Côte d’Ivoire. De nombreuses ONG avaient dénoncé la participation de certaines armées issues de pays considérés comme non-démocratiques mais dont le régime est soutenu par la France, à l’image du Togo.

Les membres de l’association, interrogés sur la question évitent soigneusement de tenir des propos politiques. Les élections de 2005 avaient vu Faure Gnassingbé Eyadema succéder à son père, Gnassingbé Eyadema, après son décès. Lui même était au pouvoir depuis 1967. Tout ceci bien sûr avec le soutien de l’ancienne puissance coloniale. «Ce n’est pas la peine de répéter ce que tout le monde pense», expliquent certains membres.

Parmi les membres de l’association, plusieurs ne voient pas l’utilité de faire défiler ces armées à Paris. «Le Togolais moyen ne sait pas ce que ça signifie pour un soldat de défiler là-bas, et beaucoup ne sont même pas au courant», explique l’un d’entre eux.

Les Ivoiriens aussi

La communauté ivoirienne s’est réunie samedi dernier pour commémorer le 50e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, proclamée le 7 août, au Mississauga Valley Community Centre à Mississauga. L’ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire, Louis Bory, ainsi que le consul honoraire de la Côte d’Ivoire, Peter Dawes, ont assisté aux célébrations. Au programme figuraient nombre d’activités culturelles dont le discours de la proclamation de l’indépendance de la Côte d’Ivoire et l’ouverture du bal de l’indépendance, suivis de la présentation de Miss Awoulaba, d’un défilé de mode et d’un buffet africain. Anne-Marie Kouadja et Jules Gervais Gbehi en étaient les maîtres de cérémonie. Le comité organisateur regroupait, entre autres, Georgette Amihere et Justine Gogoua.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur