Le voyage de la dernière chance pour les Raptors

Raptors
Nick Nurse doit trouver des solutions pour sortir victorieux de ce voyage à l'ouest.(Photo: Chris Young)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Décevante, inconstante et désunie, ces trois mots résument à eux-seuls l’équipe des Raptors de Toronto, cette saison.

Actuellement 11e de la conférence de l’Est avec un bilan négatif de 21 victoires pour 27 défaites, les Torontois sont très loin des ambitions affichées en début de saison. Une saison qui a été très vite saccagée par les blessures qui ont empêché Nick Nurse de travailler dans la continuité. Mais pas que…

Quoi qu’il en soit, cette équipe est aujourd’hui à un tournant de sa saison. Peut-être, même, de son histoire.

L’histoire de ce groupe qui pourrait voler en éclat d’ici deux semaines. Plus précisément d’ici le 9 février. Il s’agit en effet de la date limite des transactions en NBA.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

C’est le moment que pourraient choisir le président Masai Ujiri et son directeur général Bobby Webster pour changer complètement de projet. En d’autres termes, opter pour une une reconstruction. Nous ne sommes pas à l’abri de les voir faire voler en éclat ce groupe qui n’a finalement pas montré les signes de progression escomptés.

7 matchs pour sauver la saison

Mais, avant que cela se produise, les Raptors ont une dernière chance de montrer que ce projet a encore de l’avenir. Cette dernière chance, c’est un voyage de sept rencontres dans l’Ouest. Puis un match à domicile face aux Spurs le 8 février.

Huit rencontres pour se retrouver collectivement. Huit matchs pour  se rapprocher d’un bilan positif. Pour rappel, les places 10, 9, 8 et 7 sont synonymes de barrages d’accession aux séries éliminatoires. Au vu du classement, elles sont toujours à portée des Raptors. Pour combien de temps encore?

Classement Est

La tâche s’annonce compliquée pour plusieurs raisons. La première, l’équipe n’a pas été en mesure d’aligner plus de 3 victoires de suite cette saison. Un « exploit » qu’elle n’a réalisé qu’une fois. Soyons clair. Il faudra bien plus qu’une série de trois victoires sur les sept prochains matchs pour sauver la peau de ce groupe. Un 6-1 remettrait l’équipe à une victoire du bilan équilibré…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Deuxièmement, si l’équipe a montré de réels progrès offensifs ces derniers temps (4e attaque de la NBA sur les dix derniers matchs), la défense est toujours aussi inquiétantes. En témoignent des défaites face à des équipes diminuées sur des scores élevés (122-130 à Milwaukee, 126-128 dans le Minnesota…).

Troisièmement, le calendrier à venir ne sera pas des plus simples.

Le calendrier des 9 prochains matchs

Calendrier Raptors

La défense sera testée dès ce mercredi avec un affrontement face à la meilleure attaque de la ligue actuellement. Les surprenants Kings de Sacramento emmenés par Fox et Sabonis. Ils occupent actuellement la 3e place à l’ouest (27-19).

S’en suivra un déplacement chez les champions en titre de Golden State. Eux-aussi réalisent une saison décevante (23-24, 10e). Ils tentent de redresser la barre pour finir fort la saison régulière et aller défendre leur titre. Ils restent malgré tout solide à domicile (17-6).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ensuite, les Raptors affronteront des Blazers (22-25, 13e). Une equipe de Portland qu’ils ont battu au début du mois et qui aura certainement un esprit de revanche. Quoi qu’il en soit, au-delà de la difficulté des matchs, c’est tout simplement le manque de régularité des Raptors tout au long de la saison qui ne pousse pas à l’optimisme.

Des raisons d’y croire?

C’est dos au mur qu’on reconnaît les grandes équipes et les grands joueurs. Cette phrase fait vraisemblablement cliché, mais il est grand temps que cette équipe – si elle en a envie, comme le martèlent les joueurs lors des points presse – retrouve ses esprits et son jeu défensif qui a fait sa force la saison dernière, avec un groupe similaire.

Désormais quasiment au complet avec le retour de Precious Achiuwa (Anunoby devrait être remis de sa blessure à la cheville contractée contre Boston), les hommes de Nick Nurse n’ont plus d’excuses.

Thad Young, intérrogé en conférence de presse mardi, a expliqué que le groupe avait visionné des films de la saison dernière pour voir et retrouver ce qui faisait la force de l’équipe. « Le manque d’effort », pointé du doigt par le vétéran lors de ce point presse, n’est pas une variable normalement difficile à ajuster. Même si les Raptors n’ont visiblement pas été en mesure de le faire sur les 48 premiers matchs avec constance…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les raisons d’y croire reposent sur le fait que Toronto a régulièrement montré, par séquences, des flashs du niveau défensif affiché par le passé. L’attaque, comme mentionné ci-dessus, est sur une bonne dynamique avec Fred VanVleet, Gary Trent Jr. et Scottie Barnes, qui ont retrouvé le niveau qu’on attendait d’eux de ce côté du terrain.

Stop ou encore?

Est-ce que les bonnes intentions proférées en conférence de presse, le niveau de jeu offensif affiché ces derniers temps, et une défense retrouvée permettront aux Torontois de lancer enfin leur saison?

Ou cette équipe est tout simplement brisée par une guerre d’égos qui mine le vestiaire et compromet la cohésion d’équipe? Réponses à ces questions dans les prochains jours. Et peut-être même dès ce mercredi soir. Les victoires sont désormais toutes impératives avec les yeux rivés sur ce 9 février.

En cas d’échec, il ne serait pas étonnant que la direction décide d’affaiblir au maximum l’équipe pour tenter de perdre le plus de matchs possible d’ici la fin de saison. Un tank qui permettrait d’augmenter les chances d’obtenir un tour de repêchage dans le top 4 d’un repêchage qui s’annonce à très fort potentiel cette année.

Victor Wembanyama, le prodige français qui fait tourner la tête de toutes les équipes de bas de classement de la ligue, ne serait-il pas le rêve secret de Masai Ujiri?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Que doivent faire les Raptors à la date limite des transactions?

La réponse ici.

Retrouvez des vidéos de l’aréna Banque Scotia, les réactions d’après-match, les balados d’avant-match et bien plus encore sur Twitter et YouTube. Bien évidemment, les comptes-rendus des matchs à domicile et de nombreux articles sont toujours disponibles sur l-express.ca.

Pour soutenir l’auteur de l’article et son travail, merci d’avance:
https://fr.tipeee.com/mike-laviolle-raptors

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur