Le stress, c’est du CINÉ!

Partagez
Tweetez
Envoyez

Bianca a 11 ans, elle est en 6e année. Depuis plusieurs semaines, elle se plaint de maux de ventre. Elle devient très fatiguée et surtout irritable. Son professeur indique qu’elle ne démontre pas la même énergie en classe qu’à son habitude. Ses malaises semblent s’apaiser pendant la fin de semaine.

La mère de Bianca décide de l’amener à la clinique médicale. Après un examen clinique complet, le médecin de Bianca explore avec elle, comment se déroule sa vie à la maison, à l’école et dans ses activités para scolaires.

Après avoir écarté les possibilités de troubles physiques, tout semble indiquer que Bianca souffre de symptômes de stress liés au passage prochain entre l’école primaire et l’école secondaire.

En effet, Bianca et sa famille explorent les différentes options pour l’école secondaire et n’excluent pas la possibilité qu’elle s’inscrive dans une école anglophone. Bianca quittera l’école qu’elle fréquente depuis le jardin pour une grande école et cela l’inquiète beaucoup. Surtout, elle ne voulait pas discuter de ses inquiétudes par crainte que son frère la traite de bébé!

Comment aider Bianca à gérer son stress?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le modèle de gestion de stress que propose Sonia Lupien. Ph.D*, professeur titulaire au Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, est très utile. Il se base sur l’exploration de quatre facteurs, toujours présents, dans les situations stressantes et ce, peu importe l’âge de la personne. Elle présente ces facteurs sous l’acronyme CINÉ :

C : L’impression de ne pas avoir de Contrôle sur la situation;

I : La situation présente un aspect Imprévisible;

N : La situation présente un aspect de Nouveauté;

É : La situation doit être menaçante pour l’Égo.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le CINÉ de Bianca: Bianca a peur que ses parents l’inscrivent dans une école anglophone contre son gré. Elle a donc l’impression de ne pas avoir le contrôle sur cet aspect de la situation.

La situation de Bianca ne présente rien d’imprévisible, ce n’est donc pas une variable de stress qui est en jeu. La situation est définitivement nouvelle. Ce qui inquiète Bianca est de devoir prendre les transports en commun toute seule, pour se rendre à sa nouvelle école.

Enfin, la situation est menaçante pour son égo car elle craint les commentaires moqueurs et les taquineries de son grand frère quant à ses inquiétudes.

Pour gérer ses réactions de stress, les parents de Bianca vont s’assurer que :

• Bianca exprime largement ses opinions et ses préférences quant aux différentes options pour son école secondaire afin de lui donner une impression de contrôle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

• D’abord en leur compagnie, Bianca fasse le trajet en transport en commun, plusieurs fois pendant l’été, afin de développer de l’assurance et du confort dans ses déplacements et ainsi apprivoiser la nouveauté.

• Le frère de Bianca partage les défis d’adaptation qu’il a lui-même rencontrés lors de son passage à l’école secondaire. Ceci aura l’effet de valider les inquiétudes de Bianca et la rassurer quant à ses capacités de relever les défis de sa transition vers l’école secondaire et ainsi de rassurer son égo.

Selon les recherches issues du laboratoire de Sonia Lupien, seul le fait de chercher des options pour résoudre les différents enjeux du CINÉ, a en soit le potentiel de réduire les hormones de stress produits dans ces circonstances et d’assurer du même coup la diminution des symptômes de stress.

Suite à la résolution de son CINÉ, Bianca se porte mieux. Elle a regagné son énergie, sa vitalité et est plus confiante pour relever les beaux défis que lui propose cette nouvelle étape de vie.

Renseignements

Catherine Desjardins, M.Ps., travaille à l’Espace Jeunesse du Centre francophone de Toronto.
* Vous pouvez trouver toute l’information sur le modèle de gestion de stress de Sonia Lupien dans son livre Par amour du Stress, aux Édition le Carré.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur