Le ROM explose son record d’entrées

Record entrée rom
Record d'entrées au ROM au cours de la dernière année.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Une belle année en perspective pour un des musées les plus célèbres de Toronto. Le ROM revendique un record d’entrées de 1,44 million de visiteurs pour la dernière saison, achevée le 31 mars dernier.

C’est également un record pour l’ensemble des musées canadiens. Aujourd’hui, le ROM fait partie des dix musées les plus visités d’Amérique du Nord.

Une programmation travaillée

«Cette fréquentation record démontre que le public s’intéresse à nos expositions originales, nos collections et nos travaux de recherche», a commenté Josh Basseches, le directeur général du musée. «Le ROM joue non seulement un rôle important en préservant l’une des plus vastes collections du monde, mais il est aussi devenu un centre rassembleur indispensable.»

Certaines expositions, victimes de leurs succès, ont même été prolongées à la demande générale. Celle sur Christian Dior notamment, exposant des robes des collections du couturier français, a attiré presque 128 000 personnes.

Record entrée rom

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Rien à côté du nombre d’entrées pour l’exposition Baleine bleue qui a accueilli 285 400 visiteurs.

Record entrée rom

Une popularité sans précédent

En plus des expositions populaires, le ROM a su se faire remarquer grâce à sa programmation d’événements comme ses conférences ou ses soirées. La venue de l’historien Timothy Snyder a connu un tel succès que certains invités avaient dû rester debout.

Les membres sont également de plus en plus nombreux à la porte du ROM. En plus de son taux de fréquentation, les adhésions ont augmenté de 11% cette année. À 120 000 membres, le musée ne compte pas s’en arrêter là.

Dès le mois de juin, le musée compte accueillir de nouvelles expositions. Le public pourra s’intégrer à la haute couture avec l’exposition d’Iris van Herpen: Transformer la mode.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si on préfère quitter la Terre pour rejoindre les étoiles, on pourra découvrir les oeuvres de Philip Beesley: Transformer l’espace.

Enfin, pour les férus des petites bêtes à huit pattes, une exposition sur Les araignées : peur et fascination est attendue.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur