Le jazz en tête à tête

Alliance française de Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Question de rappeler qu’en matière de jazz, deux têtes valent mieux qu’une, l’Alliance française de Toronto inaugure la série de rencontres bilingues Jazz en tête-à-tête dans le cadre intimiste de la Galerie Pierre-Léon.

Jazz en tête-à-tête donnera à certains des meilleurs musiciens torontois l’occasion d’explorer les diverses facettes de leur métier, en dialoguant entre eux, avec le public ainsi qu’avec le directeur artistique de l’Alliance française, Dominique Denis, lequel se réjouit d’avance de cette occasion.

«Bon nombre des meilleurs jazzmen du monde évoluent à Toronto», rappelle-t-il.

«Nous voulions créer un type de rencontre qui permettrait au public d’entrer à l’intérieur de leur démarche artistique.»

Ainsi, dans Le jazz sous influences (samedi 12 janvier) la saxophoniste et flûtiste Jane Bunnett et la pianiste Marilyn Lerner exploreront la question des filiations stylistiques en discutant – performances à l’appui – des musiciens qui ont jalonné leur parcours.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Quant au guitariste Éric St-Laurent et au percussionniste Michel DeQuevedo, les protagonistes de la rencontre Jazzmen sans frontières (vendredi 22 février), ils se pencheront sur les rapports fertiles que le jazz entretient avec les musiques du monde.

Trop souvent, le jazz est réduit à une anonyme toile de fond sonore, ou alors à un produit de consommation massive pendant la brève saison des festivals.

Avec Jazz en tête-à-tête, l’Alliance française a trouvé une nouvelle façon de mettre en valeur l’immense vivier d’artistes qui font de Toronto une des métropoles culturelles du monde.

Le jazz sous influences: Samedi 12 janvier 2013, 19h30
Jazzmen sans frontières: Vendredi 22 février 2013, 19h30

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur