Le gouvernement Ford s’engage envers l’Université de l’Ontario français

«Répondre aux besoins des étudiants et de la communauté francophones»

Le secteur riverain de l'Est du centre-ville de Toronto est privilégié par le comité de planification de l'université franco-ontarienne. (Illustration: un des projets de Waterfront Toronto)


23 juillet 2018 à 14h24

Premier signe d’intérêt pour la francophonie ontarienne, après une assermentation des ministres et un Discours du Trône unilingues, le nouveau gouvernement de Doug Ford s’engage à collaborer avec le conseil d’administration intérimaire de l’Université de l’Ontario français (UOF) pour «assurer le succès» de la nouvelle institution torontoise.

«Notre gouvernement s’engage pleinement à assurer le succès de l’Université de l’Ontario français», a déclaré ce lundi 23 juillet la ministre de la Formation et des Collèges et Universités, Merrilee Fullerton. «L’université sera un lieu d’apprentissage viable et dynamique pour la communauté francophone dans les années à venir.»

ministre de la Formation et des Collèges et Universités
La ministre Merrilee Fullerton

Importance

«Nous reconnaissons l’importance de cette nouvelle université pour la communauté francophone de l’Ontario et nous voulons lui accorder l’attention et le soutien qu’elle mérite», a déclaré pour sa part la ministre des Affaires francophones Caroline Mulroney. «Nous souhaitons aussi travailler avec l’université pour que cette dernière puisse se concentrer sur les besoins des étudiantes et étudiants francophones et de la communauté.»

Selon le gouvernement, le conseil intérimaire de l’UOF, présidé par l’ex-commissaire aux langues officielles du Canada Dyane Adam, et son recteur intérimaire Normand Labrie, élaboreront «des politiques, comparables à celles de toutes les autres universités financées par les fonds publics, afin de garantir que la nouvelle université réponde aux besoins des étudiants et de la communauté francophones et utilise les ressources à bon escient dans l’intérêt des Ontariennes et Ontariens».

Procureure générale et ministre déléguée aux Affaires francophones
La ministre Caroline Mulroney

2020

On vise une transition vers un conseil permanent au début de 2019 et une ouverture avec une première cohorte d’étudiants en 2020.

Il était prévu l’an dernier que le campus de l’UOF – possiblement situé dans le secteur riverain Est de Toronto – devienne, avec le Collège Boréal, TFO et d’autres organismes, un «carrefour» de la francophonie torontoise.

Mais on ne sait plus si le Collège Boréal, qui doit quitter son 3e étage du 1 rue Yonge en 2020, restera associé physiquement à la nouvelle université.

Radio-Canada a annoncé récemment que le Collège Boréal établira son campus torontois dans le quartier de la Distillerie, mais la haute direction du Collège, à Sudbury, n’a pas commenté la nouvelle. «Nous aurons possiblement quelque chose à dire vers la mi-août ou après», a dit un porte-parole à L’Express. Il a cependant reconnu que la Distillerie serait «un emplacement magnifique» pour Boréal.

La Distillerie
La place centrale de la Distillerie, un peu à l’Est du centre-ville de Toronto.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur