Le gouvernement fédéral s’intéresse à votre télé

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Les Canadiens s’attendent à avoir accès à un système de télévision diversifié, abordable, réceptif, tourné vers l’avenir, et qui présente tant le meilleur de ce que le Canada peut offrir que la crème du contenu international.»

C’est ce qui ressort de consultations menées en octobre et novembre par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), dont les résultats sont compilés dans un rapport d’étape publié la semaine dernière sous le titre Parlons télé: une conversation avec les Canadiens.

Lors de cette première phase, les Canadiens – en tant que citoyens, consommateurs et créateurs – ont pu s’exprimer sur l’état de leur système de télévision et ses perspectives d’avenir. Ils ont pu participer à un groupe de discussion, accessible en ligne et par divers autres canaux.

Trois thèmes

Cette consultation a donc d’abord porté sur trois grands thèmes.

Le public a ainsi donné son opinion sur la programmation, en exprimant ce qu’il pense des émissions actuellement offertes par la télévision.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Canadiens ont également pu aborder ce qu’ils pensent de la manière dont ils reçoivent leurs programmes, en termes de technologie.

Enfin, ces derniers ont pu dire si, oui ou non, ils avaient assez d’information pour choisir correctement leurs programmes et pour trouver des solutions en cas d’insatisfaction.

Le CRTC a ainsi reçu plus de 1300 retours, en provenance de toutes les régions du Canada, tous canaux confondus.

«À n’en point douter, cela a confirmé que le système de télévision passionne les Canadiens et qu’ils ont des idées intéressantes quant à la manière dont celui-ci devrait évoluer afin de répondre à leurs besoins et à leurs intérêts», a réagi le président du CRTC, Jean-Pierre Blais.

Meilleur choix

C’est sans réelle surprise qu’on apprend que la majorité des participants souhaitent principalement «un meilleur choix de contenu». Beaucoup ont confié opter de plus en plus pour la programmation sur demande.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les téléspectateurs affichent aussi la volonté d’une télévision plus proche d’eux, tant en matière de divertissement, d’information, que de proximité régionale. Ils souhaitent également des programmes «ouverts sur l’avenir et sur le monde, réactifs et accessibles notamment aux personnes en situation de handicap, et qui faciliteraient leur engagement et leur participation a la vie de leur pays au sens large»…

De nombreux Canadiens déplorent la manière dont ils ont accès au contenu audiovisuel. Beaucoup s’interrogent sur le rôle du CRTC et sa réglementation, que certains perçoivent comme un obstacle a leurs choix.

Publicité

Le public est également divisé sur le sort de la Société Radio-Canada. Certains voudraient avoir le choix d’exclure cette dernière de leurs forfaits, d’autres en redemandent. Enfin, autre trouvaille peu surprenante, la fréquence et la répétition des messages publicitaires inquiéteraient une partie du public, qui ne les apprécie pas.

Le CRTC prévoit déjà la seconde étape du processus, ce mois-ci: Parlons télé : Faites votre choix!. «Ce questionnaire interactif donnera l’occasion de se pencher sur certains des enjeux qui ont été soulevés, d’entendre le point de vue d’autres Canadiens et d’examiner les compromis qu’entraîneraient certaines options», explique Jean-Pierre Blais.

La dernière étape du processus interviendra au printemps. Il s’agira alors de «façonner un nouveau système de télévision», rien de moins!

Le CRTC organisera d’autres audiences publiques en septembre, ouvertes à tous.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur