Envolées lyriques au Four Seasons

Un des opéras les plus importants d'Amérique du Nord

lobby
L'intérieur boisé imaginé par les architectes de Diamond Schmidt
Partagez
Tweetez
Envoyez

Vivaldi en a fait son opéra, Toronto aussi. Le Centre Four Seasons est un des lieux les plus prestigieux de la ville et cela sûrement grâce à son offre riche en culture. Régit par la Canadian Opera Compagny (COC), le Centre Four Seasons se place aujourd’hui comme un des opéras les plus importants d’Amérique du Nord.

Inauguré en 2006, c’est son architecture qui marque le plus au premier abord. Tout de verre vêtu, l’espace transparent fait résonner la présence de ses visiteurs mélomanes. Une harmonie avec l’espace boisé imaginée par les architectes de Diamond Schmidt.

Au coin des rues University et Queen, l’édifice brille d’originalité grâce à son escalier de verre qui est le plus grand monde, traversant l’enceinte de l’opéra de bout en bout.

Pourtant, c’est plus grâce à son offre musicale que l’opéra d’inspiration européenne a su se faire un nom. Entre deux répétitions, on vous emmène dans les coulisses du centre Four Season pour une nouvelle édition de Visites Express.

Opéra à louer

C’est d’abord l’atmosphère du Four Seasons qui surprend. Chaque action du personnel, installation, et même la musique est lourde de sens quant à la vocation du lieu. Une ambiance assez unique et qui pourrait sembler restrictive. Pourtant l’opéra est disponible à la location.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Que ce soit l’auditorium principal, le R.Fraser Elliott Hall, l’amphithéâtre Richard Bradshaw, la loge Henry N.R. Jackman… tous ces espaces sont accessibles aux visiteurs, à condition d’y mettre le prix. En sachant que l’amphithéâtre Richard Bradshaw est généralement loué pour des conférences.

C’était d’ailleurs le cas lors de notre visite. Ce même espace est également occupé lors des «free concerts series» qui ont lieu de fin septembre à mai. Des artistes du monde entier y partagent leur talent en six series centrées sur les voix, le piano, le jazz, la danse, chamber et de la musique du monde et tout ça est accessible gratuitement !

pont
Le pont suspendu traverse l’Opéra

Anna Bolena à la programmation

Après la version revisitée du Nightingale par Robert Lepage et ses ombres chinoises, c’est maintenant Anna Bolena qui rejoint la programmation de l’opéra à partir du 28 avril jusqu’au 26 mai. Une version assez classique de Gaetano Donizetti en italien sous-titré anglais qui reprend l’histoire de l’épouse d’Henri VIII à partir de son mariage avec le roi d’Angleterre jusqu’à la fin tragique d’Anne.

À mesure que la relation du couple royal se détériore, la mise en scène de Gaetano se dévoile. De nature assez classique avec des costumes et des décors d’époque, c’est dans la précision et l’élégance de chaque mouvement des acteurs que l’on sent la pâte du metteur en scène italien.

Le résultat est une biographie chantée pertinente de la tristement célèbre épouse d’Henri VIII.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur