Envolées lyriques au Four Seasons

Un des opéras les plus importants d'Amérique du Nord

lobby

L'intérieur boisé imaginé par les architectes de Diamond Schmidt


27 avril 2018 à 18h00

Vivaldi en a fait son opéra, Toronto aussi. Le Centre Four Seasons est un des lieux les plus prestigieux de la ville et cela sûrement grâce à son offre riche en culture. Régit par la Canadian Opera Compagny (COC), le Centre Four Seasons se place aujourd’hui comme un des opéras les plus importants d’Amérique du Nord.

Inauguré en 2006, c’est son architecture qui marque le plus au premier abord. Tout de verre vêtu, l’espace transparent fait résonner la présence de ses visiteurs mélomanes. Une harmonie avec l’espace boisé imaginée par les architectes de Diamond Schmidt.

Au coin des rues University et Queen, l’édifice brille d’originalité grâce à son escalier de verre qui est le plus grand monde, traversant l’enceinte de l’opéra de bout en bout.

Pourtant, c’est plus grâce à son offre musicale que l’opéra d’inspiration européenne a su se faire un nom. Entre deux répétitions, on vous emmène dans les coulisses du centre Four Season pour une nouvelle édition de Visites Express.

Opéra à louer

C’est d’abord l’atmosphère du Four Seasons qui surprend. Chaque action du personnel, installation, et même la musique est lourde de sens quant à la vocation du lieu. Une ambiance assez unique et qui pourrait sembler restrictive. Pourtant l’opéra est disponible à la location.

Que ce soit l’auditorium principal, le R.Fraser Elliott Hall, l’amphithéâtre Richard Bradshaw, la loge Henry N.R. Jackman… tous ces espaces sont accessibles aux visiteurs, à condition d’y mettre le prix. En sachant que l’amphithéâtre Richard Bradshaw est généralement loué pour des conférences.

C’était d’ailleurs le cas lors de notre visite. Ce même espace est également occupé lors des «free concerts series» qui ont lieu de fin septembre à mai. Des artistes du monde entier y partagent leur talent en six series centrées sur les voix, le piano, le jazz, la danse, chamber et de la musique du monde et tout ça est accessible gratuitement !

pont
Le pont suspendu traverse l’Opéra

Anna Bolena à la programmation

Après la version revisitée du Nightingale par Robert Lepage et ses ombres chinoises, c’est maintenant Anna Bolena qui rejoint la programmation de l’opéra à partir du 28 avril jusqu’au 26 mai. Une version assez classique de Gaetano Donizetti en italien sous-titré anglais qui reprend l’histoire de l’épouse d’Henri VIII à partir de son mariage avec le roi d’Angleterre jusqu’à la fin tragique d’Anne.

À mesure que la relation du couple royal se détériore, la mise en scène de Gaetano se dévoile. De nature assez classique avec des costumes et des décors d’époque, c’est dans la précision et l’élégance de chaque mouvement des acteurs que l’on sent la pâte du metteur en scène italien.

Le résultat est une biographie chantée pertinente de la tristement célèbre épouse d’Henri VIII.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Nationalisme ≠ suprémacisme

11 novembre 2018
Donald Trump s’est proclamé «nationaliste», le mois dernier, alors que pour Emmanuel Macron, le patriotisme est «l'exact contraire» du nationalisme, une «trahison»...
En lire plus...

13 novembre 2018 à 17h25

Un ex-Témoin de Jéhovah raconte

secte religion
Gaëtan a été élevé parmi les Témoins de Jéhovah. À 24 ans, suite à une sévère dépression, il quitte le mouvement. C’est le début...
En lire plus...

13 novembre 2018 à 9h00

Des médecins opposés aux trous de balles dans leurs patients

tuerie
La NRA vient apparemment de décider que c’était une bonne idée de s’attaquer aux médecins.
En lire plus...

13 novembre 2018 à 7h00

Des francophones bien vivants et qui le disent

Francophones hors Québec
Même, L’itinéraire, le magazine montréalais des itinérants, s’intéresse aux francophones hors Québec.
En lire plus...

12 novembre 2018 à 17h05

Les meilleures façons de tuer la francophonie ontarienne

Ne pas faire de la place aux jeunes, aux immigrants et aux francophiles est un bon moyen de ne pas intéresser les gens à...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 14h10

Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Liberty Village
Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l'Est de Toronto, est un concentré d'histoire où les...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 11h00

Quand la lumière vient de l’intérieur

galerie Thompson Landry
Ognian Zekoff, l’un des principaux peintres hyperréalistes du Québec, spécialisé dans le «clair-obscur contemporain», veut montrer que les sources de lumière ne viennent pas seulement...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 9h00

Hommage des Torontois aux soldats de 14-18

Centenaire armistice Jour du souvenir 2018
Ce 11 novembre au matin, des milliers de Torontois se sont rassemblées pour célébrer le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 17h00

La Grande Guerre qu’on ne saurait oublier

Chaque année, le 11 novembre nous rappelle un moment important de notre histoire, celui de cet armistice signé le 11 novembre 1918 à 5 h15,...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h11

Ces colonnes dressées vers le ciel

On remarque un grand nombre de colonnes imposantes dans les grandes villes d'Europe, mais il n'existe pratiquement pas de tels monuments dans nos villes...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur