Le conte de fée d’une petite ballerine

Partagez
Tweetez
Envoyez

Au théâtre de l’École nationale de ballet du Canada, des petits rats s’exercent en attendant l’arrivée du professeur. Arabesques, dégagés et attitudes: les jeunes danseurs du corps de ballet Casse-Noisette, le tant attendu spectacle de Noël, s’affairent. Seuls quelques jours séparent la répétition de la première, le 9 décembre. Julie, Gabrielle et Marie-Noëlle participeront au spectacle. À 13 et 14 ans, elles ont toutes des rêves plein les yeux.

Originaires du Québec, les trois jeunes filles ont intégré l’École nationale de ballet du Canada, située à Toronto, afin de concrétiser un rêve et une passion: la danse.

«Quand je danse avec la musique, je ne pense plus et je ne fais que danser, s’exclame Gabrielle Béland. Je n’ai plus de problème ni de stress car quand je danse, je suis juste heureuse.»

Ses deux camarades acquiescent, un large sourire aux lèvres et des étoiles au fond des yeux. Participer au ballet de Noël est une consécration pour les trois jeunes filles même si certaines d’entre elles ont déjà dansé dans le spectacle de l’an passé.

Sur l’estrade, les petites étoiles s’affairent pour effectuer les pas à la perfection. Miss Toto, qui les prépare pour le spectacle Casse-Noisette ne laisse rien passer. Discipline, concentration et entraînements intensifs sont à l’ordre du jour. Certains enchaînements sont répétés plus de dix fois pour être parfaitement maîtrisés par les jeunes élèves.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans le théâtre du 400 de la rue Jarvis, les enfants répètent sans cesse le passage qu’ils danseront dans le ballet. Quelques minutes de danse pour des heures de travail, mais quel plaisir au bout du compte.

«Nous faisons environ 25 heures de danse par semaine, explique Julie Turcotte. Nous faisons des cours de ballet, des cours académiques mais aussi de la piscine.» Un programme bien chargé pour des jeunes qui intègrent l’école à 11 ans et qui viennent pour la plupart des quatre coins du Canada. Séparés de leurs familles pendant la semaine, ils apprennent à vivre et à travailler ensemble.

Pour le ballet de Noël, les trois jeunes filles danseront dans la première partie du spectacle et interpréteront les enfants de la fête. Poupées russes ou enfants des familles riches, chacune d’entre elles pose un regard à la fois professionnel et enfantin sur le ballet à venir.

«Les 7e et 8e années participent au spectacle mais c’est assez variable car on a besoin de beaucoup de garçons, explique Julie. Parfois, une fille de 6e année est choisie pour jouer le rôle central du passage parce qu’elle est petite.»

Une petite Torontoise de 9 ans – Coralie – dansera également pendant le ballet et interprétera un agneau. Élève à l’école Gabrielle-Roy, la jeune ballerine suit des cours du soir à l’École nationale de ballet du Canada.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le ballet de Tchaïkovski fut présenté pour la première fois en 1892 à Saint-Pétersbourg. Alors que son compositeur pensait à l’époque que son œuvre n’aurait que très peu de succès, Casse-Noisette reste l’un des ballets les plus représentés pendant la période de Noël. Plongé dans un monde enchanté de fées, de prince, de jouets et de souris, le spectateur suit le voyage d’une petite fille dans un monde imaginaire.

«La vie est un conte de fée qui perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons.» À Noël, les adultes retomberont en enfance en admirant les jeunes danseurs du corps de ballet. Pour quelques heures, ils se perdront dans l’univers magique des rêves de l’enfance, à l’image de ceux de Gabrielle, Julie et Marie-Noëlle. Sur la scène, les trois jeunes ballerines réaliseront leur rêve le plus cher: celui de danser pour les autres auprès de grandes étoiles comme Heather Ogden et Guillaume Côté, qui interpréteront les deux grands rôles de Casse-Noisette.

The Nutcracker est présenté du 9 au 30 décembre au Four Seasons Centre. Pour plus d’informations: www.ballet.ca

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur