Le Havre: le romantisme d’une France oubliée


1 novembre 2011 à 9h50

Dernier film en date du réalisateur Aki Kaurismaki, Le Havre nous présente les personnages fiers dans leurs bottes d’une France que l’on ne voit que trop peu au cinéma. Loin des frasques parisiennes et du gotha mondain, Le Havre nous plonge dans les quartiers populaires d’une ville portuaire, escale pour immigrés en transit, où l’argent semble être aux abonnés absents depuis de trop nombreuses années, mais où la solidarité puise ses lettres de noblesse.


Écrivain bohême désabusé par la vie, Marcel s’est retiré du monde et vit de ses quelques sous gagnés en cirant des chaussures, dans une petite bicoque des faubourgs du Havre.


Menant une vie paisible, bien que laborieuse, il passe le plus clair de son temps dans la rue, ou des bars, pour ne rentrer qu’au soir manger le repas préparé par sa femme, Arletty. Toutes leurs économies tiennent dans une petite boite posée sur une étagère.


Il faudra un événement «exceptionnel» pour que son petit train de vie s’en trouve chamboulé. Des réfugiés sont retrouvés dans un conteneur et un jeune garçon parvient à s’enfuir. Rechercher par la police, Idrissa se cache avant d’atterrir chez Marcel.


Au début anémique, la relation entre les deux grandit un peu plus chaque jour et Marcel se prend d’amitié pour ce jeune qui ne souhaite qu’une chose, retrouver sa mère, à Londres.


Le vieil homme va user de plusieurs tours pour aider l’enfant, et s’il faut éveiller la suspicion des autorités pour y parvenir, soit.


Tout le quartier participe à ce combat pour la justice, au nez et à la barbe de la police.


Ode à une «certaine idée de la France», le film d’Aki Kaurismaki s’éloigne des clichés de la Côte d’Azur, de la bourgeoisie parisienne pour se rapprocher d’une France populaire, très socialiste dans ses rouages et ses attitudes.


Petit clin d’oeil qui traduit la pensée de Kaurismaki pour la France, le nom de Marcel est Marx et celui de sa femme Arletty, symbolisant de cette France post Front populaire, qui a réellement cru au discours sur la lutte des classes.


Au cinéma à partir du 4 novembre au TIFF Bell Lightbox.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur