L’enfant et la famille: le Collège Boréal veut devenir une référence

Mélanie Lelièvre et Francine Fox sont en tournée de présentation du Centre d’innovation sociale sur l'enfant et la famille aux partenaires et aux acteurs communautaires à travers la province.


27 septembre 2018 à 12h15

Le Collège Boréal veut se positionner à l’avant-garde de la recherche sur l’enfant et la famille en Ontario en créant son Centre d’innovation sociale (CIS) spécialisé dans ce domaine.

Annoncée ce mercredi à son campus du 1 rue Yonge, cette structure virtuelle provinciale dépend de son École des affaires et des services communautaires, dont la doyenne est Diane Sénécal.

Dirigé par Francine Fox, gestionnaire de projets pour la petite enfance, le CIS aura pour but de mobiliser les compétences et de stimuler la réflexion dans les domaines de la petite enfance et de la famille afin de proposer des méthodes d’apprentissage innovantes.

Laboratoire d’idées

Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux.

Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, n’a pas caché sa grande fierté de lancer ce «laboratoire d’idées», qui aura un impact sur les plus de 350 étudiants qui suivent une formation dans le domaine de la petite enfance au sein de l’établissement.

Selon Francine Fox, le CIS a pour vocation «de soutenir et d’accroître l’innovation sociale pour l’enfant et la famille au niveau local, régional et provincial en matière de recherche, d’enseignement et de pratiques axées sur l’enfant et la famille».

«La connaissance est abondante, mais dispersée», dit-elle. «En rassemblant cette expertise au sein d’une même structure et autour de projets coordonnés, le CIS provoquera une réflexion professionnelle critique et la mise en perspective de cette connaissance.»

C’est «une discipline à la fois sensible et passionnante», s’enthousiasme Diane Sénécal.

Apprentissage de terrain

Le CIS mobilisera aussi des professionnels et des acteurs communautaires, afin d’élaborer des stratégies qui permettront de mieux préparer les étudiants et de soutenir la formation continue et l’apprentissage de terrain.

Pour cela, plusieurs sujets d’étude novateurs sont déjà dans les tuyaux. Francine Fox parle, entre autres, du développement de l’apprentissage expérientiel qui passera par la création de «laboratoires vivants».

Dans la pratique, il s’agira de partenariats avec des centres d’apprentissage pour les enfants ou des garderies permettant de tester des pratiques exemplaires, de les mettre en œuvre et de les transmettre aux étudiants.

Ces outils auront pour but d’«incorporer dans la salle de classe des stratégies d’enseignement authentique, non pas juste des lectures et de la théorie».

Cogestion du Centre d’excellence du ministère

La cogestion, avec l’Association francophone à l’éducation des services à l’enfance de l’Ontario, du Centre d’excellence francophone pour la petite enfance et la garde d’enfant du ministère de l’Éducation de l’Ontario sera également au cœur des activités du CIS.

Le but du Centre d’excellence est de «développer le leadership pédagogique et les réseaux professionnels pour permettre aux gens d’interagir et d’apprendre ensemble», et ce, afin de contribuer à l’amélioration continue des programmes de formation, comme ceux du Collège Boréal.

Tous les projets du CIS auront un lien avec le programme académique offert par le Collège Boréal et permettront d’adapter les ressources, les outils et les programmes de celui-ci au fur et à mesure.

Présentation du CIS au campus torontois du Collège Boréal.

 

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur