Le cimetière Mount Pleasant, le Père-Lachaise torontois

Cimetière
Entrée du cimetière Mount Pleasant (photo: Paul Joseph).
Partagez
Tweetez
Envoyez

Situé en plein cœur de Toronto, le cimetière Mount Pleasant est évidemment un lieu de recueillement, mais également de balades et de découvertes.

Riche de ses nombreux monuments, de ses espèces uniques d’arbres et de fleurs, c’est un lieu où se croisent aussi bien les joggeurs que les poussettes en vadrouille.

Reconnu par l’UNESCO

Construit en 1873 et ouvert trois ans plus tard, le cimetière a cela de particulier qu’il a toujours été accessible à tous les citoyens. À l’époque, au contraire, il fallait être adepte de l’Église catholique ou de l’Église anglicane pour pouvoir être enterré dans l’enceinte de la ville.

Aujourd’hui, plus de 168 000 personnes reposent dans cette grande étendue de verdure.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Par ailleurs, le cimetière contient des monuments avec une architecture remarquable qui en font un endroit phare de la ville.

Jardin botanique
Jardin botanique dans l’enceinte du cimetière.

Il comprend des kilomètres de sentiers autour desquels les visiteurs peuvent découvrir les fontaines, statues, jardins botaniques et rares espèces d’arbres.

À ce titre, il a été consacré Site historique national du Canada en 2000 par l’UNESCO.

La réelle collection d’arbres fait du cimetière l’un des arboretums les plus importants d’Amérique du Nord. La beauté naturelle du lieu est sublimée par la riche vie sauvage de la faune qui y loge.

Allées fleuries
Les allées fleuries du cimetière Mount Pleasant.

Un endroit où se côtoient les plus grands

De nombreuses personnalités canadiennes reposent dans ce cimetière historique du pays.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Parmi elles, des personnalités politiques, comme William Lyon Mackenzie King, qui a été premier ministre du Canada, mais aussi des musiciens, à l’image de Glenn Gould, l’un des plus grands pianistes classiques du 20e siècle.

On peut également citer des grandes figures de la médecine comme la première femme chirurgienne du Canada, Jennie Smillie-Robinson, et des artistes renommés tel que le peintre ojibway Cecil Youngfox.

Par ailleurs, des personnalités ayant survécu au naufrage du Titanic ont été enterrées à Mount Pleasant, où l’on trouve aussi un mémorial aux victimes du Empress of Ireland.

Devoir de mémoire

Le cimetière met également à l’honneur les combattants et les civils canadiens ayant péri lors de divers événements tragiques afin de garder en mémoire leur passé.

Deux mémoriaux ont été érigés pour commémorer les défunts de deux accidents maritimes: les 118 vies perdues dans l’incendie du paquebot SS Noronic en 1949 et les 167 membres de l’Armée du salut, décédés lors du naufrage de l’Empress of Ireland qui a fait 1012 victimes en 1914.

Les soldats défunts de la guerre d’Afrique du Sud et des deux guerres mondiales sont aussi honorés.

Mémorial
Mémorial en l’honneur des soldats aviateurs décédés lors des deux guerres mondiales.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur