Le charme de Regina

Le lac du Centre Wascana à Regina. (Photo: Regina Hotel Association, Tourisme Regina)

Le lac du Centre Wascana à Regina. (Photo: Regina Hotel Association, Tourisme Regina)


4 juillet 2017 à 11h34

Dans le cadre d’un voyage d’affaires ou pour le plaisir de découvrir un différent coin de pays, la ville de Regina, en Saskatchewan, pourrait vous charmer.

La cité n’a peut-être pas les allures de Montréal, Toronto ou Vancouver, mais sa beauté repose justement sur les attraits naturels qu’elle offre.

Regina et Ottawa

L’une des premières choses que vous pourriez constater à Regina, c’est sa ressemblance avec Ottawa.

Superbement aménagée avec de nombreux espaces verts, la ville d’un peu plus de 200 000 habitants est composée de plusieurs édifices gouvernementaux regroupés dans un même environnement.

Regina compte de nombreux espaces verts accessibles au public.
Regina compte de nombreux espaces verts accessibles au public.

De grands espaces

Si vous recherchez la tranquillité d’esprit, vous êtes au bon endroit. Il existe mille et une façon de vous ressourcez dans cette ville.

Vous pouvez par exemple vous adonnez à une randonnée pédestre au milieu de la forêt. La métropole compte plus de 100 parcs et réserves accessibles au public.

Si vous avez plutôt le cœur à la fête, profitez alors de la belle température pour assister aux différents festivals et rassemblements qui prennent place en plein air.

Le Centre Wascana

L’un des endroits les plus prisés de la province est le Centre Wascana, un immense parc de 9,3 km carrés conçu autour d’un lac.

Plus grand que le Central Park à New York, on peut pratiquer sur place une multitude de loisirs à l’année. De la marche au kayak en passant par le vélo, dans ce complexe sportif à aire ouverte, toutes les excuses sont bonnes pour passer la journée à l’extérieur.

En plus du cours d’eau, le Centre Wascana comprend une forêt urbaine, des sentiers, des coins pour pique-niquer et des belvédères pour observer les merveilles de Dame Nature.

Vous trouverez aussi dans le secteur des établissements publics comme l’imposante bâtisse de l’Assemblée législative de la Saskatchewan.

L’édifice de l’Assemblée législative de la Saskatchewan vu du haut des airs. (Photo: Daniel Paquet)
L’édifice de l’Assemblée législative de la Saskatchewan vu du haut des airs. (Photo: Daniel Paquet)

L’Assemblée législative

Découvrir l’histoire de cette cité est également une façon intéressante d’agrémenter votre visite et d’enrichir vos connaissances.

L’Assemblée législative de la Saskatchewan est l’un des plus anciens bâtiments de la capitale. En 2012, l’organisme a célébré ses 100 ans et pour l’occasion, un monument de Walter Scott, le premier premier ministre de la province, a été érigé en face de l’immeuble à côté d’un magnifique jardin de fleurs.

À l’ALS, on propose des tours guidés dans les deux langues officielles pour mieux comprendre certains des enjeux qui ont touché la région. C’est d’ailleurs à cet endroit que s’est façonnée une partie de l’image de la municipalité par le biais des décisions politiques prises par les gouverneurs de l’époque.

La statue de Thomas Walter Scott, le premier premier ministre de la Saskatchewan. (Photo: Sandra Dorélas)
La statue de Thomas Walter Scott, le premier premier ministre de la Saskatchewan. (Photo: Sandra Dorélas)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Vieux jeu: affronter les fantômes du passé

Jacques Godin et Anthony Therrien dans Vieux jeu.
Partie parfaite pour Jacques Godin
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h30

Champion de la conservation des sols

Eric Kaiser ne se doutait pas que ses pratiques allaient devenir exemplaires.
Eric Kaiser voulait seulement empêcher sa terre de disparaître dans la baie
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h21

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur