Laponie: un hiver en terre samie

Laponie
Ce n'est pas le père Noël qui a inventé le traineau tiré par des rennes. Photos: Aurélie Resch
Partagez
Tweetez
Envoyez

Saarileskä, 15h30. La nuit est d’encre. Mon guide allume un feu dans la clairière. À côté de nous, nos traîneaux. Je donne encore un peu de mousse à manger à Pilvi, mon renne au doux regard, puis viens m’assoir près des flammes pour me réchauffer. L’hiver en Laponie garde farouchement la lumière pour lui. Seules quelques heures le matin et en tout début de journée se parent d’or et de pourpre.

J’en ai profité depuis mon arrivée, éblouie par le spectacle. Hier encore, je m’enfonçais dans la forêt finlandaise à cheval. Tout était calme. Reposé.

Entre les sapins alourdis de neige filtrait cette incroyable lumière qui nous transportait dans un autre univers. Celui du rêve et du merveilleux.

Laponie
Le guide et son jeune renne.
renne
Le renne est chez lui en Laponie.

Équitation dans la forêt

Marty, jeune cheval finlandais à la fourrure épaisse et au pied sûr, contemplait lui aussi, en regardant à droite et à gauche, le tableau magnifique dans lequel nous évoluions.

Si des traces de lapins et de rennes étoilaient ci et là la neige, nous n’avons fait aucune rencontre. Même le vent était absent, estimant probablement que le froid  etait suffisant pour venir en rajouter une couche.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Nous pourrions randonner des heures dans cette immensité enneigée sans nous lasser vraiment. Ce sera la promesse d’un thé fumant pour moi et de foin pour Marty qui nous feront rentrer des heures plus tard.

cheval
Aurélie Resch sur Marty.
Laponie
Camping d’hiver à la façon des Samis en Laponie.

Le Grand Nord de la Finlande

La Laponie est la région la plus au Nord de la Finlande. Elle est bordée par la mer Baltique, la Russie, la Norvège et la Suède. En été, le jour n’en finit pas. L’hiver, en retour, veille au repos du soleil.

C’est cette période que j’ai choisie pour me retrancher du bruit et de l’agitation perpétuelle de notre monde.

Je laisse loin derrière la capitale de la Laponie, Rovaniemi, son village du Père Noël et ses touristes venus du monde entier, pour pénétrer dans l’univers silencieux et enneigé des Samis, le seul peuple autochtone en Europe.

Il y a peu de mots entre mon guide et moi. Éleveur depuis plusieurs générations,  il accompagne des visiteurs faire du traîneau à Rennes. Une occasion de partager un peu de la culture samie en montrant son élevage,  présentant sa famille, en montrant photos et habits traditionnels.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour l’heure, tandis que le café chauffe sur les bûches, il fredonne une comptine dans sa langue en taillant un morceau de bois.

Laponie
Soirée dans la forêt autour du feu.
Laponie
Un oiseau sculpté par le guide.

La terre divise

Ses traits sont impassibles. Que pense t-il de ces touristes qui viennent en Laponie prendre l’air? Qui poussent des hurlements de joie en faisant vrombir leur motoneige ou en prenant des photos de ses habits traditionnels?

La question de la terre divise en Laponie. Propriétaires finlandais et suédois depuis plusieurs générations entendent disposer de leurs parcelles comme ils l’entendent. Ils ne font pas forcément cas des besoins des éleveurs samis qui suivent leurs rennes dans leurs pérégrinations. Ceux-ci revendiquent la terre.

Cela se défend devant le tribunal suédois, mais c’est une autre histoire.

Laponie
Vêtements et équipements pour une randonnée en forêt en traineau ou à cheval.
Laponie
Infrastructures simples mais efficaces pour les touristes en Laponie.

Un renard dans les étoiles

Le café est chaud. Mon guide a arrêté de chanter et me montre l’oiseau délicat qu’il a nonchalamment sculpté en une vingtaine de minutes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plus tard, lorsque je regarderai danser au loin les aurores boréales, je penserai au renard de la légende samie, qui, parcourant les cimes enneigées, crée avec sa vitesse et sa queue touffue qu’il frotte aux étoiles, ces couleurs spectaculaire dans le ciel.

Non loin de moi, s’allumeront des petites lumières dans la forêt. Les yeux d’un troupeau de rennes. Et je me demanderai si Pilvi se trouve parmi eux.

forêt
Le soleil ne se montre que quelques heures par jour pendant l’hiver en Laponie… mais il donne tout un spectacle!

Infos

Y aller: plusieurs compagnies aérienne assurent le vol Toronto-Ivalo avec correspondance. À Ivalo, une navette vous emmener de l’aéroport vers Saarileskä.

Dormir: Lapland Hôtel Riekonlinna.

Équitation: Polaris Point Horses.

Activités nordiques: Xwander Nordic. Mais tout peut se faire et se réserver sur place avec différentes compagnies.

Laponie
La Laponie couvre le Nord de territoires appartenant à la Russie, la Finlande, la Suède et la Norvège. Carte: Wikipedia Commons

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur