L’alcool normand traverse l’Atlantique

Partagez
Tweetez
Envoyez

Pendant les longs repas de fête où les plats s’enchaînent, une tradition s’est instaurée dans la région française de Normandie. Celle du trou normand. Le principe? Boire un petit verre de Calvados au milieu du repas pour aider à digérer et redonner de l’appétit pour les mets suivants.

Le calvados est donc bien ancré dans sa région dont il tire le nom.

Eau de vie à base de pommes (il existe plus de 150 variétés de pommes utilisées), le calvados s’exporte surtout en Europe (il est très populaire en Allemagne, Belgique ou en Finlande par exemple) mais tente de conquérir l’Amérique du Nord.

On obtient cet alcool à 40% en distillant le cidre, autre boisson populaire en Normandie que l’on déguste avec les crêpes.

Une fois récoltées, les pommes sont broyées et pressées pour créer du moût. On laisse fermenter ce moût pendant 6 semaines afin d’obtenir du cidre. Celui-ci est ensuite distillé dans un alambic de cuivre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toutes les eaux de vie restent au minimum deux ans dans les fûts de chêne après distillation. C’est à ce moment la qu’elles prennent leur couleur dorée et leur goût qui s’affirme en vieillissant.

Puis c’est la période des assemblages, qui se fait sous la direction du Maître de Chais. En effet, c’est lui qui choisit les différentes eaux de vie qui composeront son calvados. Le plus souvent, ces eaux-de-vie ont des âges différents.

Une fois mis en bouteille, le calvados, contrairement au vin, ne vieillit plus. On peut donc indiquer son âge sur l’étiquette, qui est celui de l’eau-de-vie la plus jeune de l’assemblage.

Sachez enfin qu’il faut 18 kilos de pommes pour faire un litre de calvados, de quoi combler ses besoins journaliers en fruits!

Une vieille histoire normande

Le calvados et la Normandie, c’est une vieille histoire puisque l’eau de vie est pour la première fois citée dans le journal d’un certain Sire de Gouberville en 1553! La corporation des distillateurs des eaux de vie de Normandie s’établit en 1606 pour augmenter la production de calvados.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et depuis, la production n’a cessé d’augmenter puisqu’aujourd’hui 10 millions de bouteilles arrivent sur le marché chaque année, la moitié, destinée à l’exportation.

VO, VSOP, XO

« VO, VSOP, XO messages codés? Non juste l’âge du calvados».

Sur les étiquettes, vous trouverez souvent ces désignations:

«Fine», «Trois étoiles», «Trois pommes » ou « VS» : deux ans minimum de vieillissement.

«Vieux » ou « Reserve» : trois ans minimum de vieillissement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«VO», «Vieille Reserve» ou «VSOP» : quatre ans minimum de vieillissement.

«Hors d’âge», «XO», «Très vieille Reserve», «Très vieux», « Extra » ou «Napoléon»: six ans minimum de vieillissement.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur