L’actualité en caricatures et l’histoire revisitée

Bado, Vous êtes en feu ! caricatures, préface de Raymond Saint-Pierre, Ottawa, Éditions David, 2014, 120 pages, 23,95 $.
M. Jane Fairburn, Along the Shore – Rediscovering Toronto’s Waterfront Heritage, Toronto, ECW Press, 2013, 440 pages, 32,95 $.

3 juin 2014 à 11h25

Guy Badeaux (Bado) est caricaturiste au quotidien Le Droit (Ottawa) depuis 33 ans. Lauréat du Concours canadien de journalisme en 1991, il s’est également mérité le Prix d’excellence du Concours de dessin éditorial de l’Association des correspondants des Nations unies en 2009. Son album Vous êtes en feu! réunit des caricatures publiées entre 1999 et 2013, soit du printemps arabe au printemps érable.

Le titre de l’album, Vous êtes en feu!, renvoie à une caricature paru le 18 août 2011 suite à des congédiements au Bureau de la traduction. On y lisait «You’re fired! Vous êtes en feu!» et le commentaire «Ça promet pour l’avenir!»

La centaine de caricatures de cet album sont groupées sous cinq thèmes: Le monde, Les États-Unis, Le Canada, Le Québec et Les intemporels.

Dans la section Le monde, il y a une caricature d’Hosni Moubarak: il se fait lancer des tomates et son prénom passe d’Hosni à «Honni». Dans la section Les États-Unis, on voit Martin Luther King qui chante «I have a dream!» et Barak Obama qui entonne «I have a nightmare!».

Dans la section Le Canada, la saga du maire Rob Ford donne lieu à au moins deux caricatures. L’une présente le profil architectural de la Ville Reine avec le slogan «Je craque pour Toronto»; l’autre montre Ford joufflu, le visage rond comme un œuf sur le point d’éclore, et ce commentaire du maire: «Je craque mais ne tombe pas!»

Dans la section Le Québec, une caricature montre le radiologiste Gaétan Barrette qui se lance en politique et la remarque suivante: «Je vais maintenant pouvoir endormir le Québec au complet!»

Enfin, dans la section Les intemporels, toutes les pièces du jeu d’échecs sont placés sur un échiquier de façon à ce qu’aucune d’elles ne puisse bouger: «À vous de jouer!» peut-on lire sous le titre «Conflit israélo-palestinien».
À n’en point douter, «avec son trait efficace et son humour acide, un peu distancié et très sarcastique, Bado confirme sa place parmi les grands caricaturistes francophones».

Along the Shore

Je recense parfois des ouvrages traduits en français, mais jamais des ouvrages publiés en anglais seulement. Aujourd’hui, je fais exception à cette règle en vous parlant de l’essai Along the Shore – Rediscovering Toronto’s Waterfront Heritage, de Jane Fairburn.

Ce livre était finaliste au Prix du Président de l’Assemblée législative de l’Ontario, tout comme mon Ontario français, quatre siècles d’histoire.

Je choisis de vous parler d’Along the Shore parce que l’auteure y fait un examen détaillé de l’histoire, du paysage, de la géographie et des gens qui vivent dans les districts torontois longeant la lac Ontario. Jane Fairburn s’intéresse, entre autres, au régime français, notamment à des personnalités comme François de Fénelon, Louis Hennepin, Étienne Brûlé, René-Robert Cavelier de La Salle, Louis Joliet, Jean-Baptiste Rousseaux et Joseph Bouchette.

Au sujet d’Étienne Brûlé, Fairburn note qu’on a longtemps soutenu que le premier Européen à parcourir le sentier partagé (Carrying Place) jusqu’à la baie Humber fut Brûlé en 1615. Elle réfute cette idée en se basant sur des recherches de l’historien Percy J. Robinson, selon qui les sulpiciens François d’Urfé et François de Fénelon furent les premiers Blancs à passer par Teiaiagon, village iroquois sur les bords de la rivière Humber, pour y prêcher en 1669. Ceci est confirmé par le Musée d’Archéologie de l’Ontario.

Jane Fairburn reconnaît qu’Étienne Brûlé fut le premier Blanc à fouler le sol de ce qui est aujourd’hui l’Ontario, mais c’était en se rendant vers la Huronie, sans passer par la rivière Humber ou le sentier partagé.

Historique, anecdotique, descriptif et profondément personnel, Along the Shore est plus qu’un pan d’histoire locale. C’est un portrait des différentes couches de Toronto, qui ont toutes en commun sa facette riveraine.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Incursion en terre berbère

La vallée de l'Ourika dans les Monts Atlas au Maroc.
Dans la vallée de l’Ourika
En lire plus...

15 janvier 2018 à 10h00

Isabelle Fleury à L’heure de pointe

Isabelle Fleury
De Sudbury à Toronto
En lire plus...

15 janvier 2018 à 9h30

Une nouvelle Clinique de psychothérapie francophone

Monique Ryan, Isabelle Bonsaint, Catherine Desjardins.
Trois Torontoises passionnées
En lire plus...

15 janvier 2018 à 9h00

Une nuit de débats sur le sommeil

Un débat dans le cadre de la Nuit des idées à Berlin l'an dernier.
Une initiative française mondiale à l’Université de Toronto
En lire plus...

15 janvier 2018 à 8h00

Ne pas être Kathleen Wynne: le principal atout de Patrick Brown?

Patrick Brown
Élections en Ontario le 7 juin
En lire plus...

15 janvier 2018 à 7h00

Les Libéraux misent gros sur le salaire minimum

HotBlack Coffee au 245 rue Queen Ouest.
La campagne des élections du 7 juin est commencée
En lire plus...

15 janvier 2018 à 6h00

L’examen théorique de conduite en arménien

permis-de-conduire-g1
21e langue
En lire plus...

15 janvier 2018 à 5h30

Les absents ont toujours tort?

Résultats de recherche d'images pour « empty teacher desk »
Un milliard économisé ici, un milliard encourru là...
En lire plus...

15 janvier 2018 à 5h00

La variété met du piquant dans la vie

Steve Zinger et Rob Bianchin dans leur entrepôt de Blendtek, qui abrite des centaines d’ingrédients, comme de l’huile de tournesol biologique à haute teneur en acide oléique. (Photo: Kinsey Winger)
Protéine de chanvre et de citrouille, farine de céréales anciennes, huile de tournesol, sirop de riz brun...
En lire plus...

15 janvier 2018 à 1h00

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt?

C'est plutôt le nombre d'heures et la qualité du sommeil qui comptent. (Photo: Wattanaphob | Dreamstime)
C'est plutôt le nombre d'heures et la qualité du sommeil qui comptent
En lire plus...

14 janvier 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur