La valeur de votre maison n’est pas la même pour tous

Pour le courtier, l'évaluateur, la municipalité

La valeur marchande de votre maison dépend de plusieurs facteurs objectifs et subjectifs.


5 mars 2019 à 9h00

Votre maison a-t-elle la même valeur pour le courtier, pour l’évaluateur, pour la municipalité?

J’ai souvent des clients qui se demandent: quelle est la différence entre une analyse de marché comparative (CMA), une évaluation (appraisal) ou une évaluation (assessment)?

En tant que courtier immobilier agréé, je peux vous fournir une analyse de marché, parfois appelée analyse comparative de marché ou évaluation de la propriété. C’est la méthode la plus couramment utilisée pour obtenir la valeur marchande actuelle de propriété.

Le marché et le bon moment

Tout d’abord, nous comparons votre maison à des propriétés similaires récemment vendues dans votre voisinage. Nous allons:

• procéder à une inspection minutieuse afin de détecter les caractéristiques pouvant la différencier des autres logements du marché;

• prendre en compte des facteurs tels que les mises à niveau potentielles de la maison et ainsi que les «plus» que la maison offre, sans oublier les éléments qui devraient être traités ou réparés.

En outre, je prends toujours en compte le moment opportun, en fonction de la concurrence sur le marché. Trouver le meilleur moment pour mettre votre maison en vente peut faire toute la différence. Une valeur de marché étant toujours flexible en fonction de l’offre et de la demande.

Méthode plus formelle

Une évaluation est une méthode plus formelle permettant de déterminer la valeur d’une maison que celle d’un CMA.

Un évaluateur commencera avec les mêmes informations que celles utilisées pour créer une CMA, mais examinera ensuite plus en détail une multitude de facteurs susceptibles d’affecter la valeur du bien. Une évaluation, selon moi, vous donne une valeur intrinsèque de la propriété.

Les évaluations sont généralement effectuées à la demande d’institutions financières avant qu’elles n’offrent des prêts hypothécaires à des acheteurs potentiels.

Elles sont également utilisées dans les affaires de divorce et autres litiges juridiques lorsqu’une évaluation assez précise d’un bien est requise, ou lors du règlement d’une succession.

Seul un évaluateur qualifié peut effectuer une évaluation en Ontario, ce qui implique une désignation de l’Institut canadien des évaluateurs ou de l’Association nationale des évaluateurs immobiliers du Canada.

Valeur émotionnelle

Enfin, les évaluations sont effectuées par la Société d’évaluation foncière des municipalités (MPAC, en anglais) au nom du gouvernement provincial, et ne sont utilisées que pour calculer les impôts fonciers des propriétaires.

Une évaluation peut ne pas saisir les nuances qui rendent votre propriété spéciale ou aussi actuelle que vous le souhaitez, et qui sont dans la plupart des cas très éloignées de la valeur marchande.

Une valeur souvent oubliée est celle de la valeur émotionnelle. Pour moi, vos souvenirs n’ont pas de prix, ils sont beaucoup trop précieux pour qu’on leur donne un chiffre.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Une identité formée par les voyages

Francophonie
À ce stade de sa vie, Anastisia Fyk a du mal à définir sa place dans la francophonie. «Je ne parle pas le français...
En lire plus...

20 mars 2019 à 9h00

Un deuxième coming-out : «Je suis Franco-Ontarien»

Mathieu Chantelois fait son deuxième coming-out. «Je peux enfin le claironner: je suis Franco-Ontarien.»
En lire plus...

20 mars 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur