La tire Sainte-Catherine, une tradition qui se perd

Résultats de recherche d'images pour « la tire de sainte catherine »
Vous en souvenez-vous? La Sainte-Catherine est célébrée le 25 novembre.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Bonbon traditionnel au Canada français, la tire Sainte-Catherine aurait été inventée par Marguerite Bourgeoys, fondatrice de la première école à Ville-Marie ou Montréal en 1658. Cette friandise servait à attirer les enfants français et autochtones à l’école.

Lorsque j’étais au primaire, maman préparait cette tire le 24 novembre afin que nous puissions en apporter à l’école le lendemain, jour de la Sainte-Catherine. Inutile de dire que mes sœurs et moi étions populaires le 25 novembre à l’école Saint-Ambroise de Saint-Joachim, près de Windsor.

Semblable au caramel

Friandise à base de sucre blanc, de mélasse, de cassonade, de beurre et de sirop de maïs, la tire Sainte-Catherine a la consistance du caramel.

Lorsque les ingrédients ont mijoté assez longuement (125 degrés Celsius), on ajoute du soda tamisé et on brasse. Le soda a pour effet de faire gonfler la pâte.

On étend ensuite la pâte sur une lèchefrite pour la laisser refroidir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

C’est à ce moment-là que maman nous invitait à enduire nos mains de farine et à commencer à étirer la pâte jusqu’à ce qu’elle prenne une belle teinte ambrée. Nous formions ensuite des cordons tordus que nous coupions en morceaux en enveloppions dans du papier ciré.

Le fait d’étirer la pâte a donné le nom à la «tire» Sainte-Catherine.

Catherinettes

Sainte Catherine, fille du gouverneur d’Alexandrie au IIIe siècle, est la patronne des filles célibataires, souvent appelées Catherinettes. L’expression «coiffer la sainte Catherine» est utilisée pour désigner une femme de 25 ans qui n’est pas encore mariée.

Lorsque je suis arrivé à Toronto en 1997, pour travailler au Conseil des arts de l’Ontario, j’ai expliqué la tradition de la tire Sainte-Catherine à mes collègues anglophones et j’ai souligné comment j’étais populaire le 25 novembre dans la cour d’école.

Après avoir donné la liste des ingrédients, la directrice générale m’a dit que le dentiste était probablement encore plus populaire que moi!

Mes sœurs et moi avions chacun un sac de papillotes convoitées.

Tire tombée dans l’oubli

Aujourd’hui, rares sont les familles où on prépare encore la tire Sainte-Catherine. Je soupçonne que les kiss de l’Halloween ont damé le pion à cette friandise canadienne-française.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À cette période de l’année, il est parfois possible de trouver de la tire-éponge.

Raconter cette tradition me rappelle de bons souvenirs. Mes sœurs et moi pouvions joliment nous sucrer le bec parce que nous avions allègrement mis la main à la pâte.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur