La reine des villes dans la mire d’un écrivain

Partagez
Tweetez
Envoyez

Toronto fait couler beaucoup d’encre et ce n’est pas uniquement à cause de son maire coloré. Depuis sa fondation, la capitale de l’Ontario a inspiré nombre de romanciers, poètes, essayistes et dramaturges, tant anglophones que francophones.

Quand l’écrivain Paul-François Sylvestre est arrivé à Toronto en 1997, il croyait venir y travailler pour cinq ans. Dix-sept ans plus tard, il y est toujours et la Ville Reine est devenue pour lui la «reine des villes». Elle s’est faufilée dans plusieurs de ses nouvelles et contes; elle lui a inspiré un essai littéraire, un guide et un roman.

Le dimanche 13 juillet, la Société d’Histoire de Toronto vous invite à suivre Paul-François Sylvestre dans un parcours d’une heure et demie, au rythme d’une dizaine d’extraits littéraires qui seront lus par Guy Mignault, directeur artistique du Théâtre français. Ces extraits sont tirés du recueil de nouvelles Frousse à Santo Domingo (Gref, 2011), du roman 69, rue de la Luxure (Gref, 2004), de l’album de contes Le Père Noël s’est arrêté à Toronto (Gref, 2013), du guide Toronto et sa toponymie française (Gref, 2012) et de l’essai Toronto s’écrit (Gref, 2007).

Le départ de cet Historitour a lieu à 14 heures devant le Collège français (100, rue Carlton); il prend fin au Parc Berczy, à l’angle des rues Wellington Est et Church (le métro King n’est qu’à une rue au nord).

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur