La programmation informatique s’invite dans nos écoles

Kids Code Jeunesse

Kids Code Jeunesse

Un élève apprend la programmation tout en s'amusant.


15 novembre 2018 à 13h00

L’ONG Kids Code Jeunesse, créée en 2014 par Katherine Arthur, souhaite rendre accessible les ressources programmatiques aux enfants dans les écoles, mais aussi à des adultes, éducateurs ou directeurs d’entreprises.

Depuis 1 an à Toronto

Cette organisation non gouvernementale s’est implantée à Toronto il y a seulement un an. Toutefois, elle était déjà présente un peu partout dans le pays depuis 2014, en Colombie-Britannique ou encore en Alberta.

Kids Code Jeunesse, dont le siège est à Montréal, s’invite dans les écoles afin de proposer aux élèves des ateliers de programmation.

Son intervention prend place également dans les bibliothèques municipales, ainsi que lors d’ateliers occasionnels au sein de grandes compagnies telles que Google ou Microsoft.

Kids Code Jeunesse
Atelier Micro bit à l’école élémentaire Félix Leclerc.

Programmation ludique

Les missions de l’ONG semblent répondre à un besoin dans les écoles du pays. «Notre société évolue et nous souhaitons former les élèves et les éducateurs aux outils indispensables et nécessaires pour le futur», nous explique Maddie Cugno, la coordonnatrice régionale.

L’activité principale consiste à introduire la programmation de manière ludique dans les établissements scolaires. À côté de cela, des projets plus poussés sont mis en place à destination des éducateurs ou directeurs d’entreprises sur des thèmes plus sophistiqués.

6 à 14 ans

Les ateliers organisés par Kids Code Jeunesse dans les écoles sont destinés aux élèves de la 3e à la 8e année, âgés de 6 à 14 ans.

Pour leur apprendre les rudiments de la programmation informatique, les formateurs de l’ONG se focalisent sur l’informatique via des méthodes algorithmiques présentées sur des ordinateurs en classe. Ces derniers visent à rassurer les enfants quant à la difficulté de la programmation.

 

Kids Code Jeunesse
Partenariat entre Viamonde et Kids Code Jeunesse.

Forte demande des francophones

Chaque atelier est à la fois présenté en anglais et en français par les employés de Kids Code Jeunesse. Ce bilinguisme est une donnée importante aux yeux de Maddie Cugno.

D’autant qu’elle a remarqué une demande plus importante de la part des écoles françaises. Le développement de l’ONG est d’ailleurs fortement corrélé avec les activités dans les écoles francophones.

«Les jeunes pourront ainsi réfléchir et travailler à des projets énergisants et créatifs en recourant à la programmation informatique. Cette initiative respecte notre mission qui définit nos élèves en tant que citoyennes et citoyens du monde aptes à prendre une part active dans notre société moderne façonnée par les nouvelles technologies», s’est félicité Martin Bertrand, directeur de l’éducation du Conseil Scolaire Viamonde, à l’origine du partenariat avec Kids Code Jeunesse.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

De nouveaux visages à l’ACFO-Toronto

ACFO
L'ACFO-Toronto a élu cinq nouveaux membres de son conseil d'administrtation lors de son assemblée générale du mardi 11 décembre.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 15h00

Quiz : Douce France célèbre les 120 ans du chocolatier Voisin

Douce France
CONCOURS : Douce France vous offre la possibilité de remporter deux lots d'assortiments de chocolats produits par le chocolatier Voisin, d'une valeur de 20$...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 13h00

Une escapade de deux jours à Chicago, ça vous tente?

À seulement 1h30 de vol de Toronto, Chicago est la destination idéale pour s'offrir une petite escapade de quelques jours. Petit tour d'horizon. 
En lire plus...

12 décembre 2018 à 11h00

Défauts latents et patents: acheteurs et vendeurs, faites attention!

Vices cachés
Les vendeurs doivent révéler les vices cachés (latents) mais ne sont pas tenus de divulguer les défauts évidents (patents) à des acheteurs potentiels.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 9h00

Les Chinois veulent faire pousser des plantes sur la Lune

Si tout va bien, en 2019, des plantes pousseront sur la Lune: dans un environnement scellé, mais soumis à la faible gravité de notre...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 7h00

Nouvelle-Alliance amasse 9 200 $ contre le cancer

cancer
La communauté de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, a pris part à l’initiative The Inside Ride contre le cancer chez les jeunes.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 19h00

Une tempête de mercis sur le territoire de Viamonde

Pour lancer l’hiver, le Conseil scolaire Viamonde a déclenché ce mardi 11 décembre «une tempête de mercis» dans ses 53 écoles sur son territoire...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 17h00

Gilets jaunes: une culture de dévalorisation du travail

La montée du mouvement des «gilets jaunes», c’est l’aboutissement d’un demi-siècle de complaisance envers une culture de dévalorisation du travail.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 15h00

Le Prix Rosa Parks à l’AFO

L’AFO a reçu le 10 décembre à Québec le Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 13h00

Le nouveau service Accès Tout Antidote

Avec la parution d’Antidote 10, Druide a introduit le service Accès Tout Antidote, ou service ATA, qui permet de maximiser l'utilisation du célèbre correcteur...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur