La librairie Mosaïque déménage

Vent de renouveau pour la librairie francophone

La Mosaïque Happie Testa
Des gens de la librairie La Mosaïque. Au centre: la propriétaire Happie Testa.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Installée depuis trois ans dans les locaux de l’Alliance française au 24 chemin Spadina, la librairie Mosaïque, la principale librairie francophone à Toronto, s’en va au 1684 ouest de l’avenue St-Clair. Elle y ouvrira ses portes dès ce mardi 30 avril.

« Un partenariat fantastique ! »

 

Happie Testa, propriétaire de la librairie, exprime son regret de quitter les locaux de l’AFT. «Nous avons beaucoup aimé le soutien que l’Alliance nous a apporté pendant trois ans. Or, le loyer en centre-ville devient trop cher.»

«Nous déménageons donc dans un quartier toutefois proche du centre, et également proche de la communauté francophone: l’école élémentaire Charles Sauriol se trouve dans le quartier. C’est important pour la librairie», ajoute Happie Testa.

L’une des deux pièces de la librairie Mosaïque à l’AFT.

Une demande grandissante

Si la librairie déménage, c’est aussi pour pallier son manque de place. «Nous avons une demande de plus en plus forte, nous avons donc besoin de plus d’espace», explique encore la propriétaire des lieux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En effet, la libraire Mosaïque travaille beaucoup avec les écoles et doit gérer foires et activités avec les élèves.

Ouverts 7 jours sur 7

«Et désormais, nous serons ouverts toute la semaine!», s’enthousiasme Happie Testa. La libraire souhaite accueillir encore plus de monde.

De plus, la librairie sera à même d’accueillir davantage les auteurs francophones. «Nous souhaitons mettre la librairie à disposition de nouveaux auteurs et lancer de nouveaux projets», avec l’AAOF (association des auteurs) ou le REFC (regroupement d’éditeurs).

Happie Testa, la proprio de la Librairie Mosaïque.

Le papier toujours d’actualité

Même à l’ère du numérique, le livre papier se vend toujours aussi bien. «Le numérique existe, mais n’a pas du tout remplacé le livre papier.» Happie Testa ajoute que la librairie propose également les éditions numériques de ses ouvrages sur sa boutique en ligne.

Toutefois, chez elle, les éditions papier se vendent le mieux.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur