La librairie La Mosaïque est ouverte

Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y avait foule pour l’ouverture officielle de la nouvelle librairie francophone de Toronto, La Mosaïque, lundi 30 novembre, à l’Alliance française.

Les partenaires Happie Testa et Hanoosh Abbasi, qui gèrent également depuis 2013 la petite librairie jeunesse multiculturelle Rainbow Caterpillar, accueillaient leurs premiers clients aux côtés du directeur de l’AFT, Thierry Lasserre, à qui ce projet tenait à coeur.

Tel que rapporté dans L’Express depuis quelques mois, la librairie à l’AFT impliquait initialement la Librairie du Quartier à Québec, dont un des actionnaires travaillait à Toronto. Mais c’est finalement avec Rainbow Caterpillar, qui participait aux discussions depuis le début pour assurer la présence d’ouvrages jeunesse en plusieurs langues, que ça s’est concrétisé.

La Mosaïque serait la sixième librairie francophone en Ontario, sans compter les librairies universitaires bilingues. (Ottawa: Librairie Le Soleil, Le Coin du livre, Librairie du CFORP; Sudbury: Librairie du CFORP; Hearst: Librairie Le Nord.)

Il n’y avait plus de librairie principalement francophone à Toronto depuis la fermeture de la Librairie Champlain en 2009. L’étage francophone du Worlds Biggest Book Store, rue Elm, puis la Maison de la Presse, dans Yorkville, ont cessé leurs opérations en 2014.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon notre chroniqueur Paul-François Sylvestre, qui est auteur de plusieurs romans et essais, «la vitalité de la communauté francophone se mesure au nombre de ses institutions: écoles, collèges, radio, télé, journaux, théâtre et maintenant une librairie». Il se réjouit donc de l’arrivée de La Mosaïque. L’initiative de l’Alliance française avait aussi été saluée par les associations d’auteurs et d’éditeurs.

La Mosaïque ne tient que dans deux petites pièces où se trouvait autrefois la bibliothèque de l’AFT. On y entre par l’entrée principale de l’AFT au 24 chemin Spadina (nord de Bloor).

On y trouve un grand nombre de romans et ouvrages populaires, mais certainement pas tous. Le nouvel album des aventures d’Astérix, Le Papyrus de César, trônait bien en vue lors de l’ouverture officielle. Selon Happie Testa, on y trouve déjà environ 2000 livres. «Nous sommes dédiés à soutenir les écrivains canadiens-français aussi qu’à offrir au public ses livres favoris», dit-elle.

Ce lundi, une seule maison d’édition franco-ontarienne, le GREF de Toronto, lui avait fourni des livres, mais on peut certainement commander ce qu’on y trouve pas. On y vend aussi des articles de papeterie, des jeux et des jouets pédagogiques.

La librairie n’a pas encore de site web mais ça s’en vient, assure Mme Testa, et «nous donnerons aussi au public l’opportunité de faire ses achats en ligne». La Mosaïque a toutefois une page Facebook et compte s’activer sur les médias sociaux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Divers événements comme des rencontres d’auteurs y seront organisés. Un premier, ce samedi 5 décembre à 11h, est une séance de dédicaces de deux auteures françaises participant au Salon du livre de Toronto, Alice Zeniter et Émilie de Turckheim. Mercredi prochain 10 décembre à 17h30, Gabriel Osson y lancera J’ai marché sur les étoiles, sur son expérience du Chemin de Compostelle.

«Ces événements feront partie intégrale de la vie de la librairie», déclare la co-propriétaire.

Par ailleurs, elle compte aussi développer les relations avec les écoles. Ce sera notramment le mandat de Nathalie Vincke, qui tenait la caisse du nouveau commerce lors de la soirée d’ouverture.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur