La laïcité dans la vie publique: vers un code de conduite?


4 décembre 2017 à 6h00

Les implications d’une vie publique multiculturelle, et par conséquent multiconfessionnelle, sans balises sont énormes sur notre droit à la participation citoyenne et notre évolution socio-économique.

Ne serait-ce que l’impact du port du niqab et de la burqa sur notre marché du travail, nos systèmes de santé, de l’éducation, et notre sécurité publique. Sans parler du port du kirpan dans nos avions, un autre sujet actuel de controverse tout aussi épineux.

À la lumière de notre sempiternelle mosaïque canadienne, aujourd’hui dépassée par notre nouvelle démographie, ne devrait-on pas ajuster notre conduite sociale en conséquence? Un défi gigantesque de société qui consiste à assurer l’inclusion citoyenne équitable de tout un chacun au sein d’un contexte culturellement diversifié sans précédent.

Mais aussi l’opportunité de vivre une démocratie d’avant-garde en priorisant la justice sociale au sein d’une vie publique équitable, sans connotations religieuses ni autres.

Neutralité = équité

On peut déceler une certaine corrélation entre une loi sur la neutralité religieuse de l’État et le code de conduite (ou d’éthique) d’une entreprise ou d’une organisation non-gouvernementale (ONG) dans notre secteur privé.

Prenons le code d’éthique d’une ONG, qui dérive de ses principes servant à guider le comportement de ses membres. Ce code peut inclure, entre autres, le port d’un emblème. Citons pour exemple l’emblème de la Croix-Rouge canadienne (CRC) porté par ses membres lors de leurs opérations sur le terrain, véhiculant les principes de l’impartialité et de la neutralité.

Le port de l’emblème de la CRC incite ses membres à déployer une attitude neutre et impartiale dans leur vie professionnelle, mis à part leurs valeurs dans la vie privée. Ceci afin d’assurer le maintien de l’équité dans l’exécution de leurs actions en faveur de la population canadienne qu’elle dessert.

De la même façon, ne pourrait-on pas illustrer la neutralité dans notre vie publique, indépendamment de nos affiliations religieuses ou autres, justement en vue de préserver l’équité sociale?

Inclusion citoyenne

Pour certains, la Loi 62 au Québec (favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État) parait discriminatoire, invoquant le fait qu’elle exclut et stigmatise une minorité déjà marginalisée et vulnérable de femmes appartenant à la communauté musulmane.

Pour d’autres, nos lois méritent d’être revisitées ou même réinventées en fonction des nouvelles réalités politiques du 21e siècle, invoquant l’importance de séparer l’État de la religion dans le but de prioriser nos valeurs démocratiques (égalité, équité) et la sécurité pour tous dans la vie publique.

On anticipe une longue bataille juridique, la Loi 62 étant déjà défiée devant les tribunaux. Sans compter le projet de loi «sur le visage découvert» que le Parti québécois entend déposer d’ici la fin de 2017 et l’intention de Coalition Avenir Québec de faire adopter «une véritable Charte de la laïcité».

Justin Trudeau a déclaré à plusieurs reprises qu’Ottawa étudierait la Loi 62, mais ne se prononce pas pour le moment. Entre-temps, il lui faudrait penser à trouver les moyens d’assurer l’inclusion citoyenne de toutes les Canadiennes portant le voile intégral, puisqu’il prétend vouloir protéger les droits de toutes nos minorités jusqu’à la plus petite, l’individu.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

RBC

Représentant bilingue du centre de contact avec la clientèle – Services d’investissement

RBC - Quelle est l'opportunité? Dans ce rôle, professionnellement, faire face à toutes les parties internes / externes, y compris les clients / conseillers / investisseurs qui contactent le centre de...
En lire plus...
Questrade

Spécialiste des nouveaux comptes bilingues

Questrade - Le rôle du service des nouveaux comptes est d'aider les Canadiens à ouvrir de nouveaux comptes, à développer leur relation avec Questrade, à traiter les demandes entrantes et à...
En lire plus...

AIDE-ENSEIGNANTE, AIDE-ENSEIGNANT

École élémentaire catholique Frère-André - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente à temps partiel (0,5), soit 17,5 heures par semaine, qui agira à titre d’aide-enseignante, aide-enseignant à l’école élémentaire...
En lire plus...

Escale exotique au quartier indien

Quartier indien
Au cœur des communautés sud-asiatiques de Toronto
En lire plus...

13 août 2018 à 11h00

50 ans de poisson au mercure chez des Autochtones de l’Ontario

environnement
10 000 tonnes de mercure dans la rivière Wabigoon-English dans les années 1960-1970
En lire plus...

Une experte en empathie accusée d’intimidation

Pionnière des «neurosciences sociales» et adepte de la méditation
En lire plus...

13 août 2018 à 7h00

MBAC : des trésors impressionnistes qui viennent de loin

impressionnisme
Des chefs-d’œuvre du célèbre musée danois d'Ordrupgaard
En lire plus...

12 août 2018 à 11h00

Écrire est savoir demeurer dans l’intime

Éric-Emmanuel Schmitt
Madame Pylinska et le secret de Chopin est écrit au «je»
En lire plus...

12 août 2018 à 9h00

Quiz : les chutes du Niagara

12 août
L'une des principales attractions du Canada
En lire plus...

12 août 2018 à 7h00

Incompétence culturelle

Arabie saoudite Canada
L'Arabie saoudite n'a pas besoin du Canada: c'est à nous de maintenir les liens
En lire plus...

11 août 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur