La guerre au Yémen, porte ouverte aux bactéries résistantes

Le pire désastre humanitaire du monde

guerre

Un quartier de la capitale du Yémen, Sanaa, après un raid aérien. (Photo: Almigdad Mojalli/ VOA / Wikipediai Commons, octobre 2015)


19 avril 2018 à 13h32

En plus d’être une catastrophe humanitaire, la guerre au Yémen est une catastrophe sanitaire, et à présent une opportunité pour les maladies infectieuses: on commence à y observer, chez les blessés et les malades, des cas de bactéries résistantes aux antibiotiques.

On sait que les bombardements menés par l’armée saoudienne depuis trois ans chez son voisin yéménite ont fait plusieurs milliers de morts. Mais l’offensive va au-delà de la destruction des édifices et des zones détenues par les opposants au régime: c’est une offensive économique qui a mis à mal l’approvisionnement de base en nourriture, en eau potable et en médicaments. Cette combinaison a un impact dévastateur, de loin supérieur à celui des bombes.

Famine

Pour l’Organisation des Nations Unies, le Yémen est en ce moment «le pire désastre humanitaire du monde», peut-être le pire en 50 ans.

Des millions de personnes sans accès à de l’eau potable, 18 millions sous-alimentées, dont plus de 400 000 enfants qui, selon un rapport de l’UNICEF en janvier, souffrent d’une famine endémique.

Plusieurs de ceux qui survivront resteront toute leur vie avec des séquelles de cette malnutrition ou de maladies comme le choléra.

Le scénario du pire

L’existence de bactéries de plus en plus résistantes à la plupart des antibiotiques est depuis des années un motif d’inquiétudes croissant dans les pays occidentaux. Mais dans un pays qui était déjà l’un des plus pauvres de la planète avant d’être ravagé par la guerre, c’est une catastrophe:

Dans le scénario du pire évoqué en fin de semaine par le New York Times, la bactérie Acinetobacter baumannii, observée récemment par Médecins sans frontières, pourrait être d’ores et déjà si répandue dans le sol et dans la population qu’il serait impossible d’espérer arrêter sa prolifération.

Et le Yémen pourrait être le signe avant-coureur: dans les crises humanitaires, toute l’attention se porte sur les soins d’urgence et d’autres problèmes sont souvent négligés. La surveillance de la résistance aux médicaments est souvent intermittente, mais il semble que «plusieurs personnes meurent d’infections» dans les conflits au Moyen-Orient…

Des découvertes similaires à celle de Médecins sans frontières au Yémen sont apparues dans des petites études en Syrie: «l’infrastructure de l’aide internationale ne s’est pas ajustée à la réalité».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Climat: Radio-Canada échoue à son propre quiz

climat, changements climatiques, réchauffement de la planète
Radio-Canada présente une série de reportages sur des démarches citoyennes et politiques mises de l’avant pour «réduire l’impact écologique de l’activité humaine», accompagnée d'un...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 7h00

Un vent du Nord nous atteint

contes et légendes Finlande
Un vent d'hiver nous arrive tout droit de Finlande, avec des Légendes des pays du Nord, un superbe ouvrage artistique publié à l'occasion...
En lire plus...

13 janvier 2019 à 11h00

L’étau sociolinguistique de la Conquête

roman
L’homme au regard de lion, le tout dernier roman du prolifique Pierre Chatillon, couvre une demi-douzaine d’années dans la vie de son héros Yvon...
En lire plus...

13 janvier 2019 à 9h00

Quiz: Janvier

janvier - 13 janvier
Le mois de janvier est nommé en l’honneur du dieu romain... et d'autres curiosités sur le premier mois de l'année.
En lire plus...

13 janvier 2019 à 7h00

Les Bruins s’accrochent et l’emportent sur les Maple Leafs

Les rivaux de division des Maple Leafs, les Bruins de Boston étaient de retour à l'Aréna Scotiabank pour leur dernier affrontement de la saison...
En lire plus...

12 janvier 2019 à 22h58

Une leçon qui vaut bien un fromage

laiterie
Un programme de formation intensive pour les fromagers qui veulent perfectionner leur art ouvrira à l'automne 2020 au Collège La Cité, à Ottawa, et...
En lire plus...

12 janvier 2019 à 13h00

Non à la proportionnalité en Colombie-Britannique: quelles leçons en tirer?

Élections
Le statu quo l'emporte lors d’un troisième référendum sur le mode de scrutin en Colombie-Britannique. Trois politologues décryptent le résultat.
En lire plus...

12 janvier 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur