La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat


24 avril 2017 à 20h32

«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit. Certes, le Canada a erré trop longtemps dans le domaine du respect des minorités canadiennes-françaises. Force est de constater, cependant, que les premiers ministres n’ont cessé de nommer des sénateurs canadiens-français, bien conscients que ces derniers allaient défendre les intérêts des CFC. En plus de constituer une longue tradition au Canada, ces nominations sont comprises comme l’expression d’un droit ou, plus précisément, d’une convention conventionnelle.»

C’est ce que les universitaires Lindal Cardinal et Sébastien Grammond démontrent dans l’ouvrage Le Sénat et la représentation de la francophonie canadienne: une tradition et un droit, récemment publié par Les Presses de l’Université d’Ottawa (PUO).

Cet ouvrage illustre de façon éloquente le rôle du Sénat dans la représentation politique des communautés francophones établies dans les provinces et territoires de common law du Canada.

On peut y lire des exemples fort intéressants des interventions de nos sénateurs au cours des années, dans des dossiers comme l’égalité de la langue française et de la langue anglaise, l’importance de faire imprimer des billets de banque bilingues et des chèques de pension de vieillesse et d’allocations familiales dans les deux langues officielles partout au pays (pas seulement au Québec), d’avoir des timbres bilingues, d’avoir des garanties constitutionnelles au maintien de nos droits, d’assurer la pérennité de nos institutions, etc.

On peut constater là où ils ont réussi et là où il faut encore investir des énergies pour assurer l’épanouissement de nos communautés.

Rédigé par deux spécialistes des questions linguistiques et identitaires, du constitutionnalisme, du fédéralisme et de la représentation des minorités au sein des institutions politiques, Le Sénat et la représentation de la francophonie canadienne: une tradition et un droit s’inspirent de leurs interventions portant sur les réformes du Sénat proposées par le gouvernement Harper à partir de 2006.

Ces réformes étaient hostiles ou nuisibles aux communautés francophones et niaient l’existence d’une convention ou d’un droit à la représentation des communautés francophones au Sénat.

L’ouvrage revient sur cette période et évalue les scénarios de réforme en s’appuyant également sur les débats internationaux au sujet de la représentation politique des minorités.

Ces analyses sont essentielles, car elles décrivent précisément les mécanismes les plus susceptibles de favoriser la représentation des minorités au sein des institutions gouvernementales. Il s’agit d’un important rappel que la question de la représentation politique de nos communautés ne peut pas être escamotée par les gouvernements au pouvoir.

Tant les gens qui sont d’avis que le Sénat devrait être aboli que ceux qui prônent une réforme de cette institution se doivent de lire ce texte. Pour contribuer à une réflexion pouvant mener à un consensus, l’éditeur devrait publier une version anglaise dans les meilleurs délais.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Écriture soignée et soyeuse

roman Lévesque éditeur
Journaliste-photographe dans plusieurs médias québécois, Jean-François Villeneuve a publié un premier roman intitulé Les chambres obscures. Le titre renvoie aussi bien à des pièces...
En lire plus...

24 mars 2019 à 9h00

Quiz : Gestation et espérance de vie

Épaulard
Quiz : Quelques questions sur la gestation et l'expérance de vie des animaux.
En lire plus...

24 mars 2019 à 7h00

Les Rangers ont le dessus sur les Maple Leafs

Les Maple Leafs étaient de retour à domicile samedi soir pour la dernière rencontre du samedi de la saison après avoir été sur la...
En lire plus...

23 mars 2019 à 23h54

Le Thunder prend sa revanche sur les Raptors

Mike Laviolle
Il y avait comme une odeur de phases finales, vendredi soir à l’Aréna Scotiabank, pour la rencontre qui opposait les Raptors de Toronto au...
En lire plus...

23 mars 2019 à 17h00

Les Québécois sont bourrés de contradictions

Le sondeur et conseiller en mise en marché Jean-Marc Léger raffine depuis plusieurs années son expertise de la mentalité des Québécois, qu’il explique dans...
En lire plus...

23 mars 2019 à 15h00

Regagner du muscle pour contrer le vieillissement

vieux
Moins loin, moins souvent: les déplacements des personnes âgées se réduisent avec l’âge. De nombreux aînés préfèrent rester à la maison et limiter leurs...
En lire plus...

Appropriation culturelle: pour ou contre un droit de regard sur la création?

appropriation culturelle
Le débat québécois entourant l’appropriation culturelle gagne toute la francophonie. Chez nous, la réflexion amorcée fait-elle davantage référence à un réflexe défensif ou à...
En lire plus...

23 mars 2019 à 11h00

L’élimination des frais de scolarité: illusoire

Glendon
Dans un monde idéal, il serait très agréable de ne pas avoir à payer de frais de scolarité à l'université. Cependant, lorsque les étudiants...
En lire plus...

23 mars 2019 à 9h00

Il ne resterait que 10 marsouins du Pacifique

Le prochain animal à être officiellement déclaré éteint sera peut-être le vaquita, ou marsouin du Pacifique. Avec seulement 10 individus, il est devenu le...
En lire plus...

23 mars 2019 à 7h00

Karen Vanderborght veut reconnecter les jeunes et les aînés

Jusqu’au 28 mars chez Trinity Square Video, l’artiste Karen Vanderborght partage avec le public son projet «Grey Matter». À l’aide de leur cellulaire et...
En lire plus...

22 mars 2019 à 18h50

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur